Livraison gratuite en succursale à l'achat de 75 $ et plus

Rectificatif : Journal de Québec/Montréal, 15 octobre 2015 (vols)

Mis à jour le 15 octobre 2015 à 09h35  |  Publié le 15 octobre 2015 à 09h31

 

À la suite d'un article paru aujourd'hui dans le Journal de Québec et le Journal de Montréal au sujet des des vols à la SAQ, nous souhaitons rectifier certains faits.

 

Le montant des écarts d’inventaire de la SAQ fluctue d’une année à l’autre mais demeure relativement stable depuis quelques années et se situe bien en deçà de la moyenne des détaillants québécois. Ces écarts d’inventaire incluent les ajustements d’inventaire périodiques, les bris et les vols de bouteilles.

 

Dans les dernières années, les écarts d’inventaire à la SAQ tournent autour de 3 millions de dollars annuellement sur près de 3 milliards de vente, ce qui représente environ 0,1 % des ventes.

 

Le terme « explosion » est exagéré. Les écarts d’inventaire pour 2014-2015 à la SAQ sont en effet près de 10 fois sous la moyenne de 1,3 % enregistrée par les détaillants québécois, selon le Conseil québécois de commerce de détail.

 

Contrairement à la méthode employée par le Journal de Montréal, les écarts d’inventaire doivent être calculés en considérant le prix coûtant des produits, non pas leur prix de détail. Dans ce contexte, la somme approximative estimée par le journaliste (9,6 M$) est infondée. Celui-ci multiplie d’ailleurs différemment les écarts d’inventaire d’une année à l’autre (par 2 en 2013, par 3 en 2014, par 2,9 aujourd'hui), bien que la majoration de la SAQ demeure inchangée.

 

 

Au sujet de la prévention

Depuis plusieurs années, nous adoptons de nouvelles mesures de prévention afin d’offrir un environnement sécuritaire à nos employés en plus de sécuriser nos actifs.

 

Ces mesures sont gardées confidentielles pour en garantir l’efficacité; elles sont variées et adaptées à leur environnement (technologie, sensibilisation, formation, etc.). Elles sont présentes dans les centres de distribution, dans le transport des marchandises ainsi que dans les succursales. Elles visent tant l’élimination des vols à l’interne que ceux à l’externe.

 

Malgré toutes les précautions que nous prenons chaque année, la SAQ est un détaillant comme les autres et n’est jamais complètement à l’abri des vols. 

 

 

 

Rectificatif : Journal de Québec/Montréal, 15 octobre 2015 (vols) | SAQ.com