Livraison gratuite en succursale à l'achat de 75 $ et plus

L’arsenic dans le vin? Pas d’inquiétude au Québec | SAQ.com
 
L’arsenic dans le vin? Pas d’inquiétude au Québec | SAQ.com

 

Commercialisation

Contribution sociale

Développement durable

Entrevues

Mises au point

Origine Québec

Prix

Résultats financiers

Succursales

Tendances

 


L’arsenic dans le vin? Pas d’inquiétude au Québec | SAQ.com

 

Mettre la description des collaborateurs ici

 

hyperlien vers page Collaborateurs


 

 

L’arsenic dans le vin? Pas d’inquiétude au Québec

Publié le 22 mars 2015 à 13h01  |  Mis à jour à 13h53

Plusieurs vins californiens sont actuellement ciblés par une poursuite américaine alléguant des taux d’arsenic trop élevés. La SAQ prend la situation très au sérieux et tient à vous rassurer. Les vins au Québec sont testés par notre laboratoire et ne présentent aucune inquiétude quant à la présence d’arsenic.

La SAQ est très vigilante. Réputé à travers le monde, son laboratoire fait l'analyse routinière de plusieurs substances, dont l'arsenic, en y consacrant plus de 10 000 tests chaque année. La SAQ respecte à cet égard la norme fédérale de concentration maximale acceptable (CMA) d’arsenic pour les jus, nectars et boissons, fixée par Santé Canada, qui s’établie à 0,1 ppm.

La SAQ et son laboratoire représentent la seule porte d'entrée pour tous les vins vendus au Québec. Cela assure que si un produit atteignait ou dépassait les normes établies, il serait refusé et donc non commercialisé au Québec. Ce processus rigoureux permet d'assurer la conformité des produits distribués ici en répondant aux normes les plus strictes au pays. Les Québécois peuvent donc être certains que la qualité de tous les produits au Québec est vérifiée : c'est le rôle que remplit avec rigueur la SAQ.

Il est important de savoir que toute matière vivante peut contenir des traces infimes d'arsenic, c'est pourquoi nous effectuons des tests tout au long de l'année sur les vins commercialisés au Québec. Voici un article publié par La Presse (1) ainsi qu’un reportage de l’émission L’Épicerie (2) qui expliquent bien la présence à faibles doses d’arsenic dans les différents aliments.

 

(1) Lien vers l’article : http://www.lapresse.ca/vivre/sante/nutrition/201203/01/01-4501234-vous-reprendrez-bien-un-peu-darsenic.php

 

(2) Lien vers le reportage : http://ici.radio-canada.ca/emissions/l_epicerie/2012-2013/Reportage.asp?idDoc=276853

L’arsenic dans le vin? Pas d’inquiétude au Québec | SAQ.com