Le résultat net de la SAQ est en hausse de 9,8 % et atteint 999,7 millions de dollars

Montréal, le 15 juin 2012 – La SAQ a conclu son exercice financier 2011-2012 avec un résultat net de 999,7 millions de dollars, une progression de 89,2 millions de dollars, ou 9,8 % par rapport à son exercice précédent. Parallèlement, l’entreprise a clos son dernier exercice avec des ventes de plus de 2,8 milliards de dollars. Exprimé en pourcentage des ventes, le résultat net a affiché un taux de 35,2 %, comparativement à 34,3 % pour l’exercice 2010-2011. Au terme de l’exercice, la SAQ a ainsi versé un dividende de 999,7 millions de dollars au gouvernement du Québec, soit 97,7 millions de dollars de plus que le montant anticipé pour cette année de référence dans son Plan stratégique 2010-2012. Au total, les revenus gouvernementaux tirés des activités commerciales de la SAQ, sous forme de dividende, de droits et de taxes à la consommation ont atteint un nouveau sommet de 1,9 milliard de dollars.

 

Une diminution du ratio des charges nettes
Les charges nettes ont totalisé 509,6 millions de dollars au terme du dernier exercice, contre 506,6 millions de dollars pour l’exercice précédent, une hausse de 3 millions de dollars ou 0,6 %. Exprimées en fonction des ventes, les charges nettes ont présenté un taux de 18 % pour l’exercice 2011-2012, comparativement à 19 % pour l’exercice précédent. Cette amélioration est étroitement liée aux efforts d’optimisation déployés par l’ensemble des employés de la SAQ.
Des réseaux de vente performants


Pour l’exercice 2011-2012, les ventes tirées de l’ensemble des réseaux de vente et de distribution de la SAQ se sont élevées à 2,837 milliards de dollars, une augmentation de 179,3 millions de dollars ou 6,7 %. Les ventes en volume correspondantes se sont établies à 188,9 millions de litres, une progression de 8,4 millions de litres.

 

Plus précisément, le réseau des succursales et des centres spécialisés a accumulé des ventes de 2,524 milliards de dollars au terme du dernier exercice, une hausse de 161,9 millions de dollars, ou 6,9 % par rapport à l’exercice précédent. Les ventes en volume correspondantes sont passées de 142,8 millions de litres à 149,1 millions de litres, soit une croissance de 4,4 %.


Quant aux ventes réalisées auprès du réseau des grossistes-épiciers, elles ont augmenté de 5,9 % par rapport à l’exercice précédent, s’établissant à 312,7 millions de dollars. Les ventes en volume ont progressé de 5,6 %, se chiffrant à 39,8 millions de litres.

 

Le vin s’approprie 77 % de l’augmentation globale des ventes

Les ventes de toutes les catégories de produits ont connu des hausses au cours de l’exercice 2011-2012. La catégorie des vins, avec des ventes de près de 2,125 milliards de dollars, a présenté une croissance notable de 137,7 millions de dollars ou 6,9 % par rapport à l’exercice précédent. Cette catégorie de produits, très appréciée des Québécois s’est ainsi approprié 77 % de la croissance globale des ventes du dernier exercice. Pour leur part, les ventes en volume correspondantes de la catégorie ont progressé de 6,9 millions de litres pour atteindre 155,2 millions de litres en 2011-2012.


Les ventes des spiritueux, commercialisés uniquement dans le réseau des succursales et des centres spécialisés, ont elles aussi affiché une croissance soutenue pour s’établir à 621,8 millions de dollars, en hausse de 40 millions de dollars par rapport à 2010-2011. Les ventes en volume pour cette catégorie ont atteint 21,8 millions de litres, en hausse d’un million de litres par rapport à l’exercice précédent.

 

Enfin, les ventes de la catégorie des bières importées et artisanales, cidres et boissons panachées ont connu une légère croissance de 1,6 million de dollars pour se situer à 90,6 millions de dollars. Les ventes en volume correspondantes se sont établies à 11,9 millions de litres, comparativement à 11,4 millions de litres pour l’exercice précédent.


Le prochain exercice

La solide performance de la SAQ en 2011-2012 est le fruit de la mobilisation et de l’engagement de tous ses employés qui multiplient les actions pour satisfaire la clientèle. La SAQ souhaite offrir aux Québécois des produits de qualité et une expérience d’achat qui se démarque. C’est ainsi qu’au cours du prochain exercice, la SAQ continuera d’investir dans son réseau de succursales et dans le développement de son personnel. Elle adaptera également ses stratégies d’approvisionnement afin d’offrir de nouveaux produits. Enfin, elle poursuivra la gestion efficace de ses ressources afin d’enregistrer de nouveaux gains de productivité