Livraison gratuite en succursale à l'achat de 75 $ et plus

Résultats du deuxième trimestre 2011-2012

Une croissance de 6,1 % des ventes nettes et une croissance de 6,4 % du résultat net.

 

Montréal, le 28 octobre 2011 – Pour le deuxième trimestre de son exercice financier 2011-2012, terminé le 10 septembre dernier, la SAQ a enregistré des ventes nettes de 635,2 millions de dollars, une croissance de 36,4 millions de dollars ou 6,1 % par rapport à l’exercice précédent. Également, la SAQ affiche, pour cette même période, un résultat net de 227,8 millions de dollars, soit une hausse de 13,8 millions de dollars ou 6,4 % par rapport à la même période en 2010-2011. Ainsi, après vingt-quatre semaines d’exploitation, le résultat net atteint 435,7 millions de dollars, soit une augmentation de 24,6 millions de dollars ou 6 %.


Le ratio des charges d’exploitation en baisse

Les charges d'exploitation nettes du deuxième trimestre ont atteint 111,4 millions de dollars pour le deuxième trimestre comparativement à 108,9 millions de dollars pour l'exercice précédent. Sous contrôle et exprimées en fonction des ventes nettes, les charges d'exploitation présentent un taux de 17,5 % pour cette période, alors qu’il se situait à 18,2 % en 2010-2011. Après 24 semaines, les charges d’exploitation globales exprimées en fonction des ventes nettes présentent un taux de 18,3 % alors qu’il était de 18,8 % après deux trimestres en 2010-2011.

 

Une solide performance des succursales

Les ventes nettes tirées du réseau des succursales et des centres spécialisés se sont chiffrées à 571,4 millions de dollars comparativement à 538,3 millions de dollars pour l’exercice précédent, soit une augmentation de 33,1 millions de dollars ou 6,1 %. Les ventes en volume correspondantes ont atteint 35,6 millions de litres contre 34,3 millions de litres en 2010-2011, une progression de 3,8 %. Par ailleurs, les ventes nettes réalisées auprès du réseau des grossistes-épiciers ont progressé de 5,3 % à 63,7 millions de dollars alors que les volumes de vente sont passés de 7,7 millions de litres à 8 millions de litres.

 

En ce qui concerne les ventes en volume par catégories de produits, précisons que les vins ont connu une augmentation de 3,3 % au deuxième trimestre, passant de 33,5 millions de litres à 34,6 millions de litres. La catégorie des spiritueux, commercialisée uniquement dans le réseau des succursales et des centres spécialisés, a généré des ventes de 5 millions de litres, soit une croissance de 4,2 % par rapport à la période correspondante de l’exercice précédent. La catégorie des boissons panachées a quant à elle connu une augmentation de 0,3 million de litres pour se chiffrer à 3,2 millions de litres. Enfin, la catégorie des bières importées et artisanales, des cidres et des produits complémentaires s’est avérée stable avec des ventes de 0,8 million de litres.