Résultats financiers de l’exercice 2012-2013

Le résultat net de la SAQ est en hausse de 3,1 % et atteint 1,030 milliard de dollars.

 

 

Montréal, le 14 juin 2013 – La SAQ a conclu son exercice financier 2012-2013 avec un résultat net de 1,030 milliard de dollars, une progression de 3,1 % par rapport à l’exercice précédent. Les ventes de la société d’État ont augmenté de 2,5 % par rapport à 2011-2012 pour se situer à 2,907 milliards de dollars pour l’exercice qui comportait 52 semaines d’exploitation comparativement à 53 semaines l’année précédente. Sur une base comparable de 52 semaines, la croissance annuelle aurait été d’environ 4,1 %. Exprimé en pourcentage des ventes, le résultat net a affiché un taux de 35,4 %, comparativement à 35,2 % pour l’exercice 2011-2012. C’est ainsi qu’au terme de l’exercice, la SAQ a versé un dividende de 1,030 milliard de dollars au gouvernement du Québec, soit 9 millions de dollars de plus que le montant anticipé pour cette année de référence dans son Plan stratégique 2013-2015. Au total, les revenus des gouvernements fédéral et provincial tirés des activités commerciales de la SAQ – sous forme de dividende, de droits fédéraux et de taxes à la consommation – ont atteint 1,945 milliard de dollars, dont 1,560 milliard de dollars remis au trésor québécois.

 

 

Un ratio des charges nettes sous contrôle

 

Les charges nettes ont totalisé 522,4 millions de dollars au terme du dernier exercice alors qu’elles étaient de 509,6 millions de dollars l’année précédente, soit une hausse de 12,8 millions de dollars ou 2,5 %.

 

Exprimées en fonction des ventes, les charges nettes ont affiché un taux de 18 % pour l’exercice 2012-2013, une performance identique à celle réalisée en 2011-2012.

 

 

Des réseaux de vente performants

 

Pour l’exercice 2012-2013, les ventes tirées de l’ensemble des réseaux de vente et de distribution de la SAQ se sont élevées à 2,907 milliards de dollars, une augmentation de près de 70 millions de dollars ou 2,5 %. Les ventes en volume correspondantes se sont établies à 191,2 millions de litres, une progression de 2,3 millions de litres.

 

Plus précisément, le réseau des succursales et des centres spécialisés a accumulé des ventes de 2,585 milliards de dollars au terme du dernier exercice, une hausse de 60,8 millions de dollars ou 2,4 %. Les ventes en volume correspondantes sont passées de 149,1 millions de litres à 150,8 millions de litres, soit une croissance de 1,1 %.

 

Quant aux ventes réalisées auprès du réseau des grossistes-épiciers, elles ont augmenté de 2,9 % par rapport à l’exercice précédent, s’établissant à 321,8 millions de dollars. Les ventes en volume ont par ailleurs progressé de 1,5 %, se chiffrant à 40,4 millions de litres.

 

 

Le vin, responsable de 83,5 % de l’augmentation globale des ventes

 

Les ventes de la majorité des catégories de produits ont connu des hausses au cours de l’exercice 2012-2013. La catégorie des vins, avec des ventes s’élevant à  2,183 milliards de dollars, a présenté une croissance de 58,4 millions de dollars ou 2,7 % par rapport à l’exercice précédent. Toujours plus apprécié des Québécois, le vin s’est ainsi approprié 83,5 % de la croissance globale des ventes du dernier exercice. Pour leur part, les ventes en volume correspondantes de la catégorie ont progressé de 2,1 millions de litres pour atteindre 157,3 millions de litres en 2012-2013.

 

Les ventes des spiritueux, commercialisés uniquement dans le réseau des succursales et des centres spécialisés, ont elles aussi affiché une croissance pour s’établir à 633,8 millions de dollars, en hausse de 12 millions de dollars ou 1,9 % par rapport à 2011-2012. Les ventes en volume pour cette catégorie ont atteint 22 millions de litres, une légère hausse de 0,9 %.

 

Enfin, les ventes de la catégorie des bières importées et artisanales, cidres et boissons panachées ont connu une légère diminution de 0,6 % pour se situer à 90,1 millions de dollars. Les ventes en volume correspondantes sont demeurées stables à 11,9 millions de litres.

 

 

Le prochain exercice

 

Pour continuer à satisfaire sa clientèle ainsi qu’à connaître du succès et atteindre ses objectifs, la SAQ, avec la contribution de son personnel, réalisera les priorités de son Plan stratégique 2013-2015. Les initiatives qui s’y trouvent sont inspirées des nouvelles tendances dans le commerce de détail.

 

Le Rapport annuel 2013 sera publié au cours des prochains jours sur SAQ.com.