Livraison gratuite en succursale à l'achat de 75 $ et plus

Des ventes en croissance de 1 % et un résultat net de 1,003 milliard de dollars

Montréal, le 13 juin 2014 –  Pour une deuxième année consécutive, la SAQ a conclu son exercice financier avec un résultat net franchissant le milliard de dollars, à 1,003 milliard. Les ventes de la société d’État ont augmenté de 1 % comparativement à l’exercice précédent pour se situer à 2,935 milliards de dollars. Également, le résultat net exprimé en pourcentage des ventes a affiché un taux de 34,2 %, comparativement à 35,4 % pour l’exercice précédent. C’est ainsi qu’au terme de l’exercice, la SAQ a versé un dividende de 1,003 milliard de dollars au gouvernement du Québec comparativement à 1,030 milliard de dollars en 2012-2013. Malgré cette baisse du dividende, les revenus totaux des gouvernements fédéral et provincial tirés des activités commerciales de la SAQ – sous forme de dividende, de droits fédéraux et de taxes à la consommation – ont tout de même augmenté de 11 millions de dollars pour atteindre 1,956 milliard de dollars, dont 1,570 milliard de dollars remis au trésor québécois.

 

Bilan des 5 dernières années
Au cours des 5 derniers exercices, le taux de croissance annuel moyen des ventes réalisées dans le réseau des succursales et des centres spécialisés s’est chiffré à 4,1 % comparativement à 2,4 % pour le réseau des grossistes-épiciers. En volume, cette croissance affiche un taux de 2,6 % pour le réseau des succursales et des centres spécialisés et de 1,6 % pour le réseau des grossistes-épiciers. Ces résultats ont permis au dividende déclaré au trésor québécois de croître de près de 16 % depuis 2009-2010.

 

Résultats par réseaux de vente

En 2013-2014, la société d’État a accumulé des ventes de 2,622 milliards de dollars dans son réseau des succursales et des centres spécialisés, une hausse de 36,7 millions de dollars ou 1,4 %. Les ventes en volume correspondantes sont passées de 150,8 à 150,4 millions de litres, une diminution de 0,3 %.

Quant aux ventes enregistrées auprès des grossistes-épiciers, elles ont baissé de 8,8 millions de dollars ou 2,7 % par rapport à l’exercice précédent, pour s’établir à 313 millions de dollars. Les ventes en volume ont pour leur part reculé de 1,4 millions de litres ou 3,5 %, se chiffrant à 39 millions de litres.

Le décalage des ventes de la fête de Pâques dans l’exercice précédent est un des facteurs qui expliquent les résultats obtenus.


Ventes par catégories

VIN
Pour l’exercice 2013-2014, les ventes de vins tirées de l’ensemble des réseaux de vente et de distribution de la SAQ se sont élevées à 2,214 milliards de dollars, une croissance de 30,5 millions de dollars ou 1,4 % par rapport à l’exercice précédent. Les ventes en volume ont pour leur part diminué de 0,5 % pour se situer à 156,5 millions de litres, un recul attribuable à une baisse des volumes vendus dans le réseau des grossistes-épiciers.

 

Dans le réseau des succursales et des centres spécialisés seulement, les ventes de vins ont affiché une progression de 39,3 millions de dollars ou 2,1 % par rapport à l’exercice 2012-2013. En volume, une hausse de 0,6 millions de litres ou 0,5 % a été enregistrée.

 

Dans le réseau des grossistes-épiciers, les ventes de vins ont totalisé 313 millions de dollars, un recul de 8,8 millions de dollars ou 2,7 %. Les ventes en volume ont également baissé de 1,4 millions de litres ou 3,5 %, se chiffrant à 39 millions de litres.

 

SPIRITUEUX
Les spiritueux, commercialisés uniquement dans le réseau des succursales et des centres spécialisés, ont affiché une croissance avec des ventes de 639 millions de dollars, une hausse de 5,2 millions de dollars ou 0,8 % par rapport à l’exercice précédent. En volume, les ventes de cette catégorie ont atteint 21,8 millions de litres, une progression de 0,9 %.

 

BIÈRES IMPORTÉES ET ARTISANALES, CIDRES ET BOISSONS PANACHÉES
La catégorie des bières importées et artisanales, cidres et boissons panachées a quant à elle diminué de 8,7 % pour se situer à 82,3 millions de dollars. Les ventes en volume correspondantes ont été de 11,1 millions de litres.

 

Ratio des charges nettes

Les charges nettes ont totalisé 551,5 millions de dollars au terme du dernier exercice alors qu’elles étaient de 522 millions de dollars l’année précédente, soit une hausse de 29,5 millions de dollars ou 5,7 %. Cette variation s’explique notamment par un jugement favorable à la SAQ sur l’application de la Loi sur l’équité salariale intervenu en 2012-2013. La hausse du prix des loyers dans le secteur commercial ainsi que la croissance des dépenses reliées à l’occupation des immeubles expliquent également cette hausse des charges nettes.

 

Exprimées en fonction des ventes, les charges nettes ont affiché un taux de 18,8 % pour l’exercice 2013-2014, ce qui s’inscrit dans une tendance observée depuis les 5 dernières années au cours desquelles ce ratio s’est stabilisé entre 18 % et 19 %, une nette amélioration par rapport au milieu des années 2000.


Origine Québec

Le 29 novembre 2013, les vignerons québécois, le gouvernement du Québec et la SAQ se sont engagés publiquement à travailler de concert afin de permettre à l’industrie viticole d’ici de poursuivre son développement et d’intensifier sa production. Au cours de la prochaine année, la SAQ continuera de soutenir son engagement par la mise en œuvre de son plan d’action qui vise à augmenter le choix et la visibilité des vins certifiés du Québec dans son réseau de succursales. Déjà, la marque « Origine Québec » a fait son entrée dans les succursales afin de faciliter le repérage des produits québécois pour les clients. En 2013-2014, les vins québécois – incluant les vins de dessert et les mousseux – ont continué leur percée auprès des consommateurs comme en fait foi la croissance de 7 % de leurs ventes en volume, à 184 000 litres.


Cliquez ici pour accéder au Rapport annuel 2014.


- 30 -

SOURCE : Linda Bouchard  
  Responsable, relations de presse
  Société des alcools du Québec
  514 254-6000, poste 5385