Livraison gratuite en succursale à l'achat de 75 $ et plus

RÉPONSE À ALAIN MOUNIR, PRÉSIDENT DE JULIA WINE (APÉRI-FRUITS COMPTON)

spacer

8 octobre 2013

La SAQ n’est pas du tout en défaut de paiement vis-à-vis de Julia Wine et le chèque émis ce lundi n’a aucun lien avec la sortie médiatique de M. Mounir. En ce moment, la  SAQ continue de payer ces stocks selon les échéances : deux paiements se font encore cette semaine (dont un lundi) et un troisième, la semaine prochaine. Au 19 octobre, la SAQ aura payé la totalité des stocks reçus depuis cet été, conformément au contrat.


En fait, le problème est ailleurs : parmi les lots de vins de Julia Wine entreposés à la SAQ, plusieurs milliers de caisses y sont depuis environ deux ans. Devant cette situation inhabituelle, la SAQ a proposé à Julia Wine de travailler de concert avec elle pour écouler les stocks et éviter d’éventuelles pertes d’inventaires, car la qualité des vins pourrait être altérée avec le temps. Si cela arrivait, Julia Wine devra reprendre, à ses frais, les stocks ayant subi une détérioration, tel que prévu au contrat avec tous nos fournisseurs. Puisque aucune commande n’a été faite depuis plusieurs mois par la principale chaîne où ces produits étaient vendus et que Julia Wine n’a pas voulu fournir d’informations précises sur un plan de vente, nous sommes inquiets face à cette situation.


À partir de maintenant, nous enverrons, mensuellement, un avis sur l’état d’évolution des produits à Julia Wine. Ces mesures sont prises dans l’intérêt des consommateurs et dans un souci de bonne gestion.