Veuillez noter que des problèmes techniques causent actuellement des difficultés avec la mise à jour des inventaires en succursale.

Bloody Mary
Bloody Mary

Bloody Mary

Vodka + Jus de tomate
Niveau de difficulté
Pour les curieux
Puissance
Puissant
Type de verre
Verre highball
Ustensiles
Cuillère à mélange
Ingrédients
  • 45 ml (1 1/2 oz) de vodka
  • 120 ml (4 oz) de jus de tomate
  • Un trait de jus de citron
  • Un trait de sauce Worcestershire
  • 3 gouttes de sauce Tabasco rouge
  • Une pincée de sel de céleri
  • Une pincée de poivre noir
  • 1 petite branche de céleri
  • Glaçons
Préparation
Directement dans le verre
Préparation

Dans un verre à mélange contenant quelques glaçons, verser la vodka, le jus de tomate, le jus de citron, la sauce Worcestershire, la sauce Tabasco, le sel de céleri et le poivre noir.

Remuer à l'aide d’une cuillère à mélange.

Filtrer au-dessus d’un verre highball à l’aide d’une passoire à glaçons.

Rincer la branche de céleri et la placer dans le verre.

 

Truc de pro

Le Bloody Mary a la réputation d'être un cocktail difficile à réussir. Pour s’assurer d’obtenir le goût original, il est important d’épicer soi-même le jus de tomate avec les ingrédients originaux et d’éviter les mélanges de jus de tomate épicés tout préparés. Pour un Virgin Mary (version sans alcool du Bloody Mary), remplacez la vodka par 40 ml (1 1/3 oz) de jus de tomate de plus.

 

Anecdote

Trois histoires différentes pourraient expliquer l'origine du nom Bloody Mary. Certains affirment qu’il fait référence à la reine d’Angleterre Mary Tudor. Sa réputation de reine sanguinaire lui aurait valu le surnom de Bloody Mary.

D’autres sources racontent qu’un barman suggéra ce nom, car le cocktail lui rappelait une jeune fille nommée Mary qui fréquentait le Bucket of Bloody Club de Chicago. Enfin, il s’agirait peut-être de l’invention d’Ernest Hemingway. On dit qu’il surnommait ainsi sa femme, Mary Welsh, furieuse contre ses excès d’alcool.

Disponibilité en succursale