Visuel Alsace

Partager

Les vins d’Alsace, un parfum d’authenticité

L’Alsace propose une variété de vins qui se distinguent par leur caractère aromatique et leur agréable fraîcheur. Pour découvrir toutes les facettes du vignoble alsacien et profiter pleinement de l’étendue de sa palette de vins, voici quelques suggestions d’accords juste à temps pour la saison.

Publié le 20 septembre 2022

Le vignoble alsacien a subi diverses influences au courant de l’histoire. Sa position, au carrefour des mondes romain et germanique, est encore palpable tant dans la nomenclature locale que dans son offre vinicole.

L’Alsace reste fidèle à la mise en valeur de cuvées mono-cépage et de la valorisation de la grande diversité des sols et des microclimats. Les producteurs sont soucieux de planter une large palette de cépages en identifiant clairement des conditions optimales d’expression pour chacun d’entre eux.

Les vins d’Alsace ont en commun un grand caractère aromatique et une fraîcheur remarquable.

PETIT GUIDE DES VINS ALSACIENS

Riesling
Ses arômes d’une grande finesse sont marqués par des notes fruitées (citronnelle, pamplemousse, poire, pêche), florales et anisées. En fonction de son terroir d’origine, il peut aussi révéler des notes minérales. Les Grands Crus lui permettent justement d’exprimer la complexité de leurs sols d’origine. Grâce à leur colonne vertébrale vivifiante, les rieslings alsaciens ont une capacité à se bonifier avec le temps.

Pinot blanc
Il propose des arômes discrètement fruités, menées par la poire et la pomme ainsi que des nuances florales en s’appuyant sur une acidité mesurée qui en fait un vin tendre et léger.

Sylvaner
Ses discrets parfums fruités et floraux évoquent les agrumes, les fleurs blanches et les herbes fraîches. Grâce à une jolie fraîcheur, il respire la jeunesse et le printemps. Ce côté désaltérant se prête aussi bien à l’apéro que pour accompagner coquillages et crustacés.

Muscat
Son nez est dominé par des notes luxuriantes de fruits et de fleurs. Derrière cette puissance olfactive se trouve néanmoins un vin résolument sec où la vivacité complémente harmonieusement le caractère fruité éclatant. C’est un vin idéal pour charmer la visite à l’apéro ou pour souligner un événement heureux!

Pinot gris
Sa grande complexité aromatique est dominée par des arômes d’abricot, de miel et de pain d’épices. Son volume en bouche est soutenu par une jolie tension qui donne une longueur supplémentaire. C’est justement cet équilibre, entre fraîcheur et rondeur qui lui permet de réaliser de merveilleux accords avec les viandes blanches, volailles et gratins.

Gewurztraminer
Derrière ce nom compliqué se cache une riche palette aromatique d’où émanent des notes de fruits exotiques (litchis, fruits de la passion, ananas, mangues) d’eau de rose et d’épices. La complexité aromatique de ce vin est accompagnée d’une bouche ample et généreuse. Ce caractère affirmé permet de réaliser de merveilleux accords à table, pensez aux plats épicés, relevés et richement aromatiques.

Gentil
Ce terme désigne un assemblage qui doit contenir au moins 50% d’un de ces cépages : Riesling, Muscat, Pinot Gris ou Gewurztraminer. L’autre moitié de l’assemblage peut être composé de Sylvaner, Chasselas ou Pinot Blanc. On l’apprécie pour son caractère légèrement aromatique et sa grande fraîcheur.

Un vignoble aux conditions exceptionnelles

Les Vosges agissent comme une barrière naturelle qui protège le territoire alsacien et contribue à réguler la température de ses vignobles. Grâce à cette situation, l’Alsace bénéficie d’un climat semi-continental ensoleillé, chaud et sec. À Colmar, capitale du vignoble alsacien, il tombe en moyenne moins de 550 mm de pluie annuellement, ce qui en fait la seconde région viticole la plus sèche de France. L’arrière-saison est caractérisée par des journées chaudes mais des nuits fraîches qui permettent une maturité optimale des raisins, un équilibre dans la structure des vins et le développement d’arômes complexes.

La préservation du terroir

Le vignoble alsacien est à taille humaine, il est partagé entre environ 4 000 exploitations viticoles dont une majorité de petits producteurs. La protection de ce territoire unique est donc au cœur des préoccupations des viticulteurs alsaciens. La cohabitation des vignes avec la nature doit être harmonieuse et le soin apporté aux vignes doit mettre en valeur la fraîcheur et l’expression aromatique des vins en assurant la pérennité du vignoble. C’est pourquoi les vignerons alsaciens ont l’habitude de favoriser l’enherbement des parcelles, de façon à limiter l’érosion sur les parcelles en côteaux. Les palissages en hauteur permettent d’exposer la vigne au soleil et de limiter le gel lorsque les températures tombent. On vise aussi à stimuler les défenses naturelles de la vigne en favorisant l’enracinement profond des racines et en limitant l’utilisation d’intrants.

Le bio, bien enraciné

L’agriculture biologique est implantée de longue date en Alsace. 5 440 hectares de vignes qui sont cultivées en agriculture biologique soit plus de 34% des surfaces. Il s’agit d’une des régions de France viticole où la superficie bio est la plus importante. Cette tendance s’est accentuée ces dernières années, les surfaces de vignes biologiques ont quadruplé depuis dix ans. C’est aussi la pionnière en biodynamie, dès le début des années soixante, et aujourd’hui la première région viticole au monde à pratiquer ce type de viticulture.

Le bio, bien enraciné

L’agriculture biologique est implantée de longue date en Alsace. Ce sont aujourd’hui 2 200 hectares de vignes qui sont cultivées en agriculture biologique soit plus de 14% des surfaces. Il s’agit d’une des régions de France où la superficie bio est la plus importante. Cette tendance s’est accentuée ces dernières années, les surfaces de vignes biologiques ont quadruplé depuis dix ans.

Les Grands Crus, un encadrement rigoureux

Selon le niveau d’expression du terroir, les différents paliers d’appellation imposent des règles de production de plus en plus rigoureuses. Les Grands Crus permettent de reconnaître les territoires qui bénéficient de condition de production optimales en fonction de leur géologie et de leur microclimat. Au total, ce sont 51 Grands Crus qui sont délimités selon ces critères rigoureux et qui permettent de bien définir leur identité. Si ce cadre réglementaire date du XXe siècle, la notion de Grands Crus est implantée depuis bien longtemps. Dès le IXème siècle, les vignerons alsaciens avaient déjà identifié les spécificités de certains lieux dits. C’est donc en se basant sur un savoir-faire séculaire que les terroirs les mieux adaptés à la culture de chacun des cépages ont été reconnus. Ce n’est pas un hasard si les parcelles les plus convoitées sont souvent en pente, cette inclinaison permet une meilleure exposition au soleil.

Des vins authentiques et polyvalents

Cette identité bien définie permet d’offrir aux consommateurs des vins authentiques, faciles à boire, secs et digestes. Les vins d’Alsace sont variés, ils portent la signature de chacun des cépages de prédilection de la région mais ils ont en commun leur vivacité et leur fragrance envoûtante. Cette polyvalence se prête parfaitement à nos habitudes de consommation où le vin peut être servi aussi bien à l’apéro que pour accompagner des bouchées ou même un repas constitué d’une variété de plats à partager. Derrière ces jolies bouteilles se cachent aussi des vignerons fiers de leur région, attachés à leur patrimoine et soucieux de mettre en place les meilleures pratiques à la vigne et à la cave. Difficile de résister aux charmes des vins d’Alsace!

Voici des accords de saison qui mettent en valeur
toute la diversité du vignoble alsacien.

Léon Beyer, AOC Alsace Riesling

Cette maison fondée en 1867 produit une gamme de vins classiques qui font briller les cépages nobles de la région. Le riesling livre ici des arômes d’agrumes accompagnées de notes florales et minérales qui feront la paire avec nos crostinis à la crème de saumon. Parfait pour recevoir les invités ou pour lancer le repas.

Willm, AOC Alsace Pinot Gris « Réserve »

La maison Willm est installée dans la région de Barr depuis plus de 120 ans. Cette cuvée présente la structure caractéristique du pinot gris qui lui permet d’accompagner cette recette de fondue aux fromages du Québec. Vous tomberez sous le charme de ses arômes typiques de melon, de miel et ses notes florales et épicées.

Pfaff, AOC Alsace Gewurztraminer « Cuvée Bacchus »

Issu d’une des caves coopératives les plus importantes d’Alsace, cette cuvée Bacchus est l’archétype du gewurztraminer alsacien. Avec ses notes exubérantes de gingembre, de litchi, de rose et de citron confit, son corps riche et soyeux, il charmera les amateurs de vins expressifs et enveloppants. Pour célébrer la saison des pommes, servez-le avec ces brochettes de porc à la pomme et au cidre de glace.

Trimbach, AOC Alsace Riesling

Avec l’arrivée des mois en « -bre », c’est le moment de profiter des huîtres! Servez-les en gratin avec fromage du Québec pour faire rayonner le style vif, les notes d’agrumes, de pêche et de pin et le grand raffinement de cet élégant riesling. Trimbach est une maison familiale qui met son savoir-faire au service de la production de vins authentiques et distingués depuis 1626, c'est-à-dire 13 générations.

Calvet, AOC Alsace Pinot Blanc

Pour recevoir les invités en toute simplicité, proposez-leur cette recette qui met en valeur les ingrédients de saison. Pommes et fromage de chèvre jouent les premiers rôles dans notre recette de croque-monsieur en format bouchées. Avec ses arômes de pomme, de poire et d’agrume et ses jolies notes florales, ce pinot blanc est le compagnon idéal de votre soirée sans casse-tête.  

Hugel, AOC Alsace Gentil

Établie à Riquewhir depuis 1639, la famille Hugel produit une large gamme de vin qui mettent en valeur les cépages nobles de la région. Le gentil est la seule cuvée de la maison dans laquelle les différents cépages sont assemblés. Ce vin où le côté épicé du gewurztraminer, côtoie les arômes fruités du muscat, le corps du pinot gris et la finesse du riesling est le meilleur partenaire pour ce plat réconfortant de feuilleté aux escargots.

En partenariat avec Vins d’Alsace

Pour poursuivre la lecture :