Exceptionnellement, l'infolettre SAQ Inspire ne sera pas envoyée cette semaine. Tous les points, rabais et l'échange des points en succursale demeurent en vigueur. En savoir plus.

Les achats en ligne sont de retour. Les inventaires en succursale seront visibles prochainement. En savoir plus.

Veuillez noter que des problèmes techniques causent actuellement des difficultés avec la mise à jour des inventaires en succursale.

Suggestions de vins orange à la SAQ
Partager

Vin orange : les suggestions de nos experts

Dès mardi 5 octobre, surveillez le Nouvel arrivage de vins orange en prévente en ligne. Pour vous aider à faire vos choix, on a demandé à nos experts de se sacrifier pour tout déguster. Voilà donc 6 suggestions à ne pas manquer; faites vite, les quantités sont limitées.

Date 5 octobre 2021

Les vins orange, aussi connus sous le nom de vins de macération, offrent des profils variés et gagnent en popularité.  Le Nouvel arrivage de vins orange fera donc certes des heureux, mais pour ceux qui s’y connaissent peu; qu’est-ce qu’on achète? Nos experts vous révèlent leurs favoris parmi ces nouveautés pour magasiner comme un pro.

Comme les quantités sont limitées, il est possible que les stocks de certaines suggestions soient épuisés.

  1. Reconnu pour son travail exemplaire chez lui au Portugal, Dirk Niepoort guide son fils Daniel et Philipp Kettern dans ce projet du côté de la Moselle. Le contact prolongé des peaux de riesling avec son jus donne à ce vin orange une texture ample, de jolis tannins et un profil tout à fait sublime d’abricot, d’agrumes, de fleurs et d’épices. Un bel accord à prévoir avec un poulet au gingembre.
  1. Judicieux assemblage des cépages classiques de la région, issus de vignes plus que mi-centenaire, ce vin s’impose avec prestance et sort définitivement du lot. Macération pelliculaire de 12 mois et élevage sur lies fines pendant six autres mois, voici une bombe aromatique où s’allient pureté, minéralité et complexité.  Et c’est sur une interminable persistance en bouche qu’il réjouira les amateurs de vins orange qui ont du panache. Coup de cœur assuré avec la cuisine asiatique. 
  1. Montréalais d’origine, John Howard voulait initialement nommer ses vins avec son nom, ses amis lui reprochant alors d’être « un autre de ces mégalomanes »… C’est resté ! Son blanc de macération est d’une grande complexité aromatique alliant des flaveurs de poivre, de bergamote, de marmelade, de rhubarbe à des notes subtilement végétales. Un bonheur accompagné d’un pad thaï aux crevettes.
  1. Exit l’aligoté léger et simple que l’on transforme en Kir! Le cépage prend ici une jolie teinte dorée avec de belles tonalités fruitées et florales. La bouche est bien tendue avec de beaux tannins qui viennent agrémenter un ensemble frais et digeste. Belle découverte à savourer avec une entrée de prosciutto et cantaloup.
  1. Cette cuvée met en vedette le cépage georgien mtsvane, auquel on a prodigué une vinification en qvevri (énorme jarre en terre cuite enterrée sous terre, comme le veut la tradition) et ce, pour une durée de six mois. Il en résulte un vin puissant et très aromatique, pourvu d’une certaine astringence de par sa longue macération avec les peaux du raisin. Un bijou dans son style ! Ne le servez pas trop froid afin qu’il s’exprime le plus harmonieusement possible. Un régal avec un tajine de porc et abricot.
  1. Le domaine Tetramythos est situé dans le nord du Péloponnèse, région riche en histoire vinicole où les premiers « pithos » (amphores) ont été fabriqués. Bénéficiant de la fraîcheur des vents du golfe de Corinthe et se ses vignobles en altitude, la propriété gagne tant en notoriété qu'en reconnaissance qualitative à travers le monde. Cette cuvée de roditis provient de vieilles vignes franches de pied d’une cinquantaine d’année. La transformation se fait lentement et le plus naturellement possible, alors que la macération durera environ cinq mois. Très expressif et légèrement tannique, il fera un duo de feu avec des dumplings au porc ou au poulet.