Veuillez noter que des problèmes techniques causent actuellement des difficultés avec la mise à jour des inventaires en succursale.

Rioja : réservé pour les bons moments

Savoureux et complexes, les vins de la Rioja permettent des accords réconfortants pour des repas d’automne et d’hiver. Les Reserva, en particulier, rehaussent les occasions spéciales avec élégance – sans coûter un bras et une jambe.

Rémy Charest

Si vous avez la chance de visiter la Rioja, vous verrez vite qu’il s’agit d’une région bénie. Le climat fait la part belle au soleil, à la lumière et à la chaleur, mais il offre aussi fraîcheur et modération – une combinaison appréciée pour la production de vins mémorables. Les paysages, avec l’impressionnante Sierra de Cantabria au nord, et un mélange de plaines et de collines ondulantes, sont variés et souvent saisissants. Des chais modernes et spectaculaires trônent au milieu des vignobles, non loin de villages embellis par leur fort caractère historique.

Cet ensemble de traits se reflète tout à fait dans les vins de la région. Ils savent suivre l’évolution du monde, tout en conservant un respect de la tradition – et de l’ambition – qui a guidé l’élaboration des vins depuis près de deux siècles. Les vignerons locaux savent faire des vins de fruit, faciles à boire et sympathiques, mais la signature régionale se situe dans des vins qui mettent le temps à contribution. 65% de tous les vins rouges de la Rioja sont élevés en barriques, puis en bouteilles, dans les bodegas de la région. Les caves de la Rioja contiennent plus de 1,3 million de barriques: des forêts entières devenues écrins pour des trésors vinicoles qui y passent souvent plusieurs années. Résultat, les vins sont mis en vente quand ils sont prêts à boire – bien qu’ils peuvent ensuite patienter plusieurs autres années dans votre cave, en attendant de souligner une occasion spéciale.

Le temps avant tout

Dans la Rioja, l’élevage en barriques est un art qui a longuement précédé la mode moderne des vins boisés. Il s’agit là-bas d’un savoir-faire qui remonte au milieu du 19e siècle, quand le monde a commencé à prendre conscience de la capacité de la région à produire des vins remarquables et capables de vieillir longuement en cave – une capacité qui avait même capté l’attention des châtelains bordelais. Plusieurs des noms les plus connus de la région remontent à cette époque, soit la deuxième moitié du 19e siècle, quand les traditions de vinification se sont fixées et qu’on s’est mis à diriger les meilleurs vins issus des meilleures vignes vers de longs élevages en barriques. Peu d’autres régions viticoles ont su aussi bien s’allier au passage du temps pour créer leurs meilleures cuvées, pour donner naissance à des vins aussi intemporels que satisfaisants.

Cette approche mène aussi à une présence bien distinctive sur le marché du vin. Dans notre monde pressé, la plupart des vins apparaissent après à peine un an ou deux – voire même seulement quelques mois après les vendanges, pour les petits blancs estivaux et les rosés. Fort contraste, les vins de la Rioja ont facilement plus de trois ans, quand ils débarquent sur les rayons et des bouteilles de cinq, sept ou même dix ans sont régulièrement offertes à la vente, souvent à des prix fort accessibles. Les vins de la catégorie Reserva, qui constituent environ 15 à 20% de la production régionale, constituent du coup un choix particulièrement pertinent pour les nouveaux collectionneurs qui veulent se bâtir une cave sans y faire passer tout leur budget.

La tradition des longs élevages laisse tout de même la place à une bonne dose de diversité. Au cours des trente dernières années, en particulier, les styles d’élevage ont considérablement évolué. Si les notes plus puissantes, épicées et vanillées du chêne américain, véritable standard pendant plus d’un siècle, demeurent bien présentes dans les cuvées plus traditionnelles et faisant l’objet d’un long élevage, plusieurs domaines utilisent aussi des barriques françaises qui donnent un peu plus de rondeur et beaucoup de finesse. Chacun peut trouver son compte dans ce registre de saveurs et de profils, en particulier dans les Reserva, parfois sur le fruit et la générosité, parfois plus marquées par la lente oxydation des longs élevages.

Quel que soit le style, l’élevage est là pour soutenir le vin et lui donner plus de complexité et d’ampleur, plutôt que pour le parfumer de bois neuf. Le but est de créer des vins faits pour la table, généreux sans trop s’imposer aux mets.

L’âge et l’origine

Bien que la Rioja tient fortement à ses traditions longuement établies, l’évolution de la viticulture et de l’œnologie se font tout de même sentir dans les règles et classifications locales, mises à jour en 2019 pour refléter non seulement les normes d’élevage, mais aussi l’origine géographique et le terroir.

Si les catégories d’entrée de gamme (cosecha et cie) permettent aux vignerons de créer des vins jeunes ou des cuvées distinctives, voire expérimentales, tout en offrant une garantie de millésime et d’origine, les cuvées élevées sous bois font l’objet de règles très spécifiques. Tout d’abord, les crianza sont mis en marché après un minimum de deux ans passés au chai, dont au moins douze mois en barriques pour les rouges et six mois pour les blancs. Les vins reserva sont des cuvées sélectionnées élevées plus longuement et de façon plus stricte: avant leur mise en vente, les rouges doivent avoir au moins trois ans (avec un minimum de douze mois en barriques et six mois en bouteilles pour les rouges), ou deux ans (avec un minimum de six mois en barriques pour les blancs). Bien des vins de cette catégorie vieillissent nettement plus longtemps, comme c’est le cas également pour les gran reserva. Cette catégorie, au sommet de l’échelle qualitative, nécessite au moins cinq ans d’élevage pour les rouges (avec au moins deux ans de barrique et deux ans de bouteille), et quatre ans pour les blancs (avec au moins six mois de barrique). Il n’est pas rare que les gran reserva soient plutôt mis en marché après sept, huit ou même dix ans.

Les catégories plus récentes mettent pour leur part l’accent sur la région, la commune ou le vignoble d’origine. Les viños de zona spécifient l’origine parmi les trois zones reconnues: Rioja Alavesa, Rioja Alta et Rioja Oriental (autrefois connue comme Rioja Baja). Les viños de municipio sont issus d’une seule commune, un peu comme les appellations villages de Bourgogne. Au sommet de cette hiérarchie, la catégorie viñedo singular désigne une cuvée tirée d’une seule parcelle de vieilles vignes, avec une continuité démontrée dans la production de cuvées parcellaires. La désignation comprend aussi des normes de haute qualité, puisqu’un viñedo singular doit avoir fait deux fois l’objet d’un classement «excellent» à la dégustation, avant que sa mise en marché ne soit autorisée. En plus de la science de l’élevage, les producteurs de la Rioja portent ainsi une attention croissante aux subtilités et au caractère du terroir.

Avec les saveurs généreuses des menus d’automne et d’hiver – et particulièrement ceux des Fêtes – les Rioja Reserva offrent un bel équilibre pour les accords, avec la présence et la puissance nécessaires pour les tourtières et leurs accompagnements fruités, la dinde et les canneberges ou encore le gibier, tout en gardant assez de finesse pour laisser la place à des salades hivernales, des plats de légumineuses ou du jambon et des charcuteries. Les blancs ont du nerf, et souvent de la profondeur, tandis que le fruit éclatant du tempranillo, du grenache, du graciano et des autres cépages rouges locaux est tempéré par la finesse des tannins et les arômes apportés par l’élevage.

Après tout, il y a des qualités qui ne peuvent émerger qu’avec un bon mélange de patience et d’attention. À une époque dont les soubresauts peuvent bouleverser nos habitudes et rendre nos moments de célébration d’autant plus précieux, quoi de mieux que d’ouvrir et de partager des bouteilles porteuses de tradition et de permanence? Une bonne façon de se rappeler que les bonnes choses savent résister à l’épreuve du temps.

 À découvrir

  1. Pastille de goût : Aromatique et charnu
    Produit Cellier
    Coto de Imaz Rioja Reserva 2015 Vin rouge | 750 ml Espagne , Vallée de l'Ebre
    22,80 $
    Non disponibleEn ligne DisponibleEn succursale
  1. Produit Cellier
    Lan Rioja Reserva 2015 Vin rouge | 750 ml Espagne , Vallée de l'Ebre
    22,95 $
    DisponibleEn ligne DisponibleEn succursale
  1. Produit Cellier
    Marqués de Riscal Rioja Reserva 2016 Vin rouge | 750 ml Espagne , Vallée de l'Ebre
    25,50 $
    DisponibleEn ligne DisponibleEn succursale
  1. Pastille de goût : Aromatique et charnu
    Produit Cellier
    Faustino V Rioja Reserva 2015 Vin rouge | 750 ml Espagne , Vallée de l'Ebre
    18,75 $
    Non disponibleEn ligne DisponibleEn succursale
  1. Pastille de goût : Aromatique et souple
    Produit Cellier
    Ijalba Rioja Reserva 2016 Vin rouge | 750 ml Espagne , Vallée de l'Ebre
    22,65 $
    Non disponibleEn ligne DisponibleEn succursale
  1. Boni 750 pts
    Pastille de goût : Aromatique et charnu
    5%
    Baron de Ley Reserva Vin rouge | 750 ml Espagne , Vallée de l'Ebre
    Prix normal 22,65 $ Prix Spécial 21,40 $
    Non disponibleEn ligne DisponibleEn succursale

Découvrez tous nos vins de la Rioja