Guide des cépages blancs au Québec

Connaissez-vous les cépages blancs du Québec? Voici les cinq plus populaires à découvrir et à mettre sur vos tables tout au long de l'été, et même à l'année!

Bien qu’on souhaite encourager les vins du Québec, notre courte histoire vinicole ainsi que les préjugés entourant la qualité des vins de la belle province font en sorte que peu de gens s’y attardent. Mais les temps changent et la curiosité est au rendez-vous. 

Certes, vous avez déjà entendu les mots seyval blanc et vidal, mais connaissez-vous vraiment l’origine de ces cépages et leurs propriétés organoleptiques? Voici donc un petit guide des cinq cépages blancs les plus cultivés au Québec. De quoi rafraîchir vos palais et vous aider dans vos achats locaux!

Les cinq cépages blancs les plus cultivés au Québec

 

Vidal

Variété obtenue par le croisement de Trebbiano toscano et le rayon d’or dans les années 30 par Jean-Louis Vidal, ce cépage était utilisé pour la production de cognacs. Même s’il est originaire de France, il est interdit de culture. Avec sa peau épaisse et la carrure nécessaire pour tenir tête aux hivers québécois, il donne des vins blancs secs ou encore d’excellents vins de glace aux arômes de poire et d’agrumes.

Seyval blanc

Parmi les plus populaires au Québec et ayant connu une nette augmentation de sa culture, le seyval blanc est un cépage hybride originaire de France. Il fut notamment largement planté en champagne lors de la crise du phylloxéra afin d’en produire des vins mousseux de qualité. En plus de mûrir hâtivement, il est très vigoureux et nécessite les mains du viticulteur pour en contrôler les rendements. Il s’agit d’un cépage souvent utilisé dans l’élaboration des vins de glace. Mais règle générale, il donne des vins secs, légers et dotés d’une bonne acidité.

Frontenac gris

Cépage d’une grande polyvalence qui peut élaborer des vins mousseux, des vins de glace, en passant par les vins blancs secs, évidemment. Implanté depuis 2008, il présente un taux de sucre et d’acidité élevé et on le reconnaît à ses arômes de pêche.

Frontenac blanc

Un autre cépage polyvalent qui s’adapte très bien à tous les types de sols. Il donne des vins couleur jaune citron aux arômes de fruits tropicaux, de poire et de pêche. Comme son frère le Frontenac gris, le Frontenac blanc produit un large spectre de types de vins.

Saint-Pépin

Cultivé depuis 1987, le Saint-Pépin est sensible aux gels et son rendement est extrêmement variable selon les conditions climatiques de chaque millésime. Il donne des vins d’une grande finesse, minéral, d’une faible acidité avec des arômes de miel et de fleur blanche et produit des vins secs ou pour des vendanges tardives. Sa structure naturelle en fait un compatriote parfait des assemblages. Il est considéré par plusieurs comme le meilleur cépage blanc au Québec!

Engageons-nous à devenir des experts de nos cépages en les découvrant un à la fois. Amusez-vous à essayer différentes cuvées, partagez vos favoris à vos proches et découvrez une fois pour toute que les vins québécois valent le détour!

Survol de la production de vin au Québec

  • La Montérégie est de loin la première région productrice de vin au Québec.
  • En ce qui concerne la production en 2017, les blancs ont atteint 40% tandis que les rouges 35%.
  • Les cépages rustiques et semi-rustiques comptent pour 94,5% de l’encépagement.
  • On cultive la vigne depuis des décennies au Québec. Ce n’est pourtant que dans les années 1980 que la culture prend un tournant commercial avec la venue des vignobles l’Orpailleur et celui des Côtes d’Ardoise.