En raison du volume élevé de commandes, nous ne pouvons plus garantir les délais de livraison. Veuillez noter que Postes Canada livre dans un bureau de poste près de chez vous.
Les frais de livraison de 12$ seront versés aux Banques alimentaires du Québec. En savoir plus.

Avis importants

Achats en ligne

En raison du volume élevé de commandes, nous ne pouvons plus garantir les délais de livraison. Veuillez noter que Postes Canada livre dans un bureau de poste près de chez vous.
Les frais de livraison de 12$ seront versés aux Banques alimentaires du Québec. 

En savoir plus

Adoption du projet de loi c-45 : la dernière étape pour la légalisation du cannabis étant franchie, la société québécoise du cannabis sera prête

Montréal, le 20 Juin 2018 - L’adoption du projet de loi C-45 par le gouvernement fédéral vient donner toute la légitimité attendue par la Société des alcools du Québec (SAQ) pour exploiter la Société québécoise du cannabis (SQDC) dès le 17 octobtre prochain. Suivant le mandat qui lui avait été confié par le gouvernement du Québec en novembre 2017, la SAQ avait entammé des démarches afin de sécuriser les approvisionnement de sa future filiale, de repérer les endroits où allaient être implantés ses premiers points de vente et de développer un site Web transactionnel.

Au cours des prochaines semaines, la SAQ continuera de déployer les efforts requis afin d’ouvrir une vingtaine de points de vente, ainsi que rendre disponible un site Web transactionnel pour ainsi permettre aux Québécois ayant atteint la majorité de s’approvisionner en cannabis légal dès le 17 octobre 2018, date d’entrée en vigueur de la Loi concernant le cannabis et modifiant la Loi réglementant certaines drogues et autres substances, le Code criminel et d'autres lois.

La Société des alcools du Québec (SAQ) entend réaliser avec diligence et rigueur le mandat que lui a confié le gouvernement du Québec, soit d’assurer la distribution et la vente au détail du cannabis dans une perspective de protection de la santé, afin d’intégrer les consommateurs au marché licite du cannabis et de les y maintenir, sans favoriser la consommation de cannabis.