Exceptionnellement, l'infolettre SAQ Inspire ne sera pas envoyée cette semaine. Tous les points, rabais et l'échange des points en succursale demeurent en vigueur. En savoir plus.

En raison du débrayage récent de nos employés des centres de distribution, les délais de livraison sont d'environ 10 jours.

Veuillez noter que des problèmes techniques causent actuellement des difficultés avec la mise à jour des inventaires en succursale.

Vins italiens de renom

Logo produits SAQ inspire SignatureLogo produits SAQ inspire Signature

Le meilleur de l’Italie

Amateurs de grands vins et du savoir-faire italien, profitez de cet arrivage pour garnir vos celliers des plus beaux joyaux du pays. Ne tardez pas, ces vins de renom sont disponibles exclusivement en ligne et font l’envie de bien des collectionneurs; à vos paniers!

Quantité limitée

  1. WA 98 +, WS 97, V 95, JS 100 

     
    « Parmi ces nouveautés de ce domaine de référence, le Casanova di Neri 2015 Brunello di Montalcino Cerretalto est mon vin préféré. Ce Riserva est plus grand que nature avec des fruits mûrs, de la framboise, de la cerise, des épices, du cola, de la racinette, du mesquite et du cèdre. Le vin offre une qualité de fruit exubérante et généreuse qui se déploie dans le temps avec une présentation étagée. Une chose qui se démarque ici est l'acidité qui est tonifiante et acidulée au début, mais succombe ensuite à un rôle de soutien important, rendant la fraîcheur et la persistance durables jusqu'à la finale. Avec le temps, vous obtenez un éclair de cerise et de crème de cassis qui boucle le tout. »
    Traduit de www.robertparker.com

  2. WA 96, WS 93, V 96+, JS 97

     

    « Le Saffredi 2018 est un régal, un vin élégant et suprêmement raffiné. Il est sans doute le Saffredi le plus raffiné que j’aie goûté. Soyeux de prime abord, avec une présence aromatique percutante et un équilibre exceptionnel, le 2018 est une véritable réussite. Des notes de cerise rouge sucrée, de prune, de moka, de réglisse et de cannelle se développent avec le temps, mais ce sont l’équilibre général du vin et sa prestance qui sont impressionnants dès maintenant. Le 2018 est un Saffredi absolument magnifique. Il a séjourné 20 mois en fût de chêne français, dont 65 % neufs. À ne pas manquer. »

  3. WA 93, V92, JS 94

     

    « Il s’agit de l’un des vins les plus polyvalents d’Italie des dernières années. Un succès pour Vietti, le barolo Castiglione 2017 est découpé au couteau et lumineux, avec un fruit d’excellente qualité pouvant être décrit comme croquant, tonique et généreux. La concentration supplémentaire provient en partie de la chaleur du millésime; toutefois, la zone de cultivation élargie de Castiglione offre une qualité et une persistance constantes avant tout. »
    Traduit de www.robertparker.com

  4. WS 93, JS 97


    « Un nez très concentré et élégant sur les mûres, les groseilles, les champignons et l'écorce sombre. Il est corsé avec une bouche serrée de tannins moelleux qui donnent de la structure et de la forme au vin. Beau milieu de bouche de fruits noirs et de champignons. Subtil et fort. Donnez-lui au moins trois ou quatre ans pour se dénouer. »
    Traduit de www.jamessuckling.com

  5. WA 92, V 92, JS 92  

     
    « Le Sauvignon Blanc est complété par des parts plus petites de Vermentino et de Viognier pour produire le Poggio alle Gazze dell'Ornellaia 2019. Il reste l'un des grands blancs frais et faciles à boire de la côte toscane, et historiquement, il a une longueur d'avance sur la plupart des nouveaux Vermentinos qui sont si populaires maintenant. En effet, c'était le précurseur et un lien direct avec la gastronomie de ses origines, qui est si fortement marquée par les prises du jour capturées par les pêcheurs locaux. Des notes florales et de fruits exotiques émergent du joli bouquet avec des nuances de papaye verte et d'agrumes. Environ la moitié de l’ensemble est vieilli en chêne, et le reste va en cuve d’acier et de ciment. Le vin est lumineux et vif avec beaucoup d'énergie et de fraîcheur. »
    Traduit de www.robertparker.com

  6. WA 93, WS 93, V 92, JS 93

     
    « Sorti en grande pompe au milieu de la popularité croissante de cette appellation d'entrée de gamme sur la côte toscane, Le Macchiole 2019 Bolgheri Rosso est un beau spécimen, grâce à sa simplicité honnête et son approche charmante. Le vin révèle une belle complexité de fruit avec des baies bleues et violettes qui contrastent avec des épices grillées et de la terre cuite. Mais si quelque chose se démarque vraiment ici, c'est l'intégration experte et la fluidité de l’ensemble des différentes parties mobiles du vin. C'est un vin formidable à déboucher pour un repas familial convivial, avec des pâtes et des viandes grillées autour de la table de la cuisine. »
    Traduit de www.robertparker.com

  7. WA 93, WS 93, V 92, JS 93

     
    « Sorti en grande pompe au milieu de la popularité croissante de cette appellation d'entrée de gamme sur la côte toscane, Le Macchiole 2019 Bolgheri Rosso est un beau spécimen, grâce à sa simplicité honnête et son approche charmante. Le vin révèle une belle complexité de fruit avec des baies bleues et violettes qui contrastent avec des épices grillées et de la terre cuite. Mais si quelque chose se démarque vraiment ici, c'est l'intégration experte et la fluidité de l’ensemble des différentes parties mobiles du vin. C'est un vin formidable à déboucher pour un repas familial convivial, avec des pâtes et des viandes grillées autour de la table de la cuisine. »
    Traduit de www.robertparker.com

  8. WA 94, JS 95 

     
    « Assemblage de merlot, cabernet-sauvignon, cabernet franc et petit verdot, le Bolgheri Rosso Le Serre Nuove dell'Ornellaia 2019 affiche un plus grand degré de concentration et de détail par rapport au millésime précédent que j'ai dégusté en même temps. Ce vin révèle les contours nets et le caractère ciselé du cabernet franc, notamment avec la réglisse noire et le poivre noir. Les résultats sont linéaires et purs. Des notes fruitées élégantes de mûre et de cassis s'ajoutent aux étages costauds du vin. »
    Traduit de www.robertparker.com

  9. WS 93, JS 97

     
    « Un nez très concentré et élégant sur les mûres, les groseilles, les champignons et l'écorce sombre. Il est corsé avec une bouche serrée de tannins moelleux qui donnent de la structure et de la forme au vin. Beau milieu de bouche de fruits noirs et de champignons. Subtil et puissant. Donnez-lui au moins trois ou quatre ans pour se dénouer. »
    Traduit de www.jamessuckling.com

  10. WA 94, WS 91, JS 97

     

    « Le Oreno 2018 est le vin phare de la Tenuta Sette Ponti, un assemblage de merlot, de cabernet-sauvignon et de petit verdot. Il s’agit d’une interprétation sombre, concentrée et corsée qui exhale les fruits noirs et le bleuet, en plus de tabac épicé et d’épices. Malgré la touche bordelaise de son ADN, le vin est tout à fait toscan dans sa personnalité et son esprit, avec la suavité et la rondeur résultant de fruits cultivés sous le soleil doré d’Italie centrale. »
    Traduit de www.robertparker.com

  11. WA 94, WS 93, V 93, JS 93

      

    « Le brunello-di-montalcino Pian delle Vigne 2016 de Marchesi Antinori nous ramène au profil classique du domaine dans lequel un bouquet ouvert et accessible est perceptible. Un Pian delle Vigne typique. Les fondations du vin sont construites sur la maturité, avec cerise séchée et mûre, en plus de notes terreuses avec réglisse poudreuse et minerai de fer. Le Pian delle Vigne performe admirablement dans le réputé millésime 2016; toutefois, ce vin demeure plus accessible que ses pairs, et je suggère un délai de consommation à courte ou moyenne échéance. Il a été extrait du baril et embouteillé plus tôt afin de préserver l’intensité aromatique du millésime. Privilégier l’élevage en bouteilles plutôt qu’en baril est une tendance que l’on observe dans toute l’appellation. »
    Traduit de www.robertparker.com

  12. WA 92, JS 96

     

    « Sans qu’il soit affublé officiellement de la mention MGA, le vignoble Marcenasco est situé juste derrière l a cuvée familiale de la famille Ratti, qui constitue l’emplacement le plus lié historiquement au patrimoine du domaine. Le barolo Marcenasco 2017 de Renato Ratti est équilibré et raffiné, avec une impression persistante et élégante. À l’instar des autres vins du domaine, le millésime chaud est mis de l’avant eut égard aux arômes de fruits secs et aux tannins poudreux, ainsi qu’à un aspect pas trop confituré ou mûr. »
    Traduit de www.robertparker.com

  13. WA 97+, WS 92, V 96, JS 95

     

    « Les Trois Grâces de Le Macchiole sont Messorio, Scrio et Paleo (merlot, syrah et cabernet franc, respectivement). De ces trois relâchements de premier ordre, mon préféré est le Paleo 2017. Il s’agit d’une interprétation franche et directe du cépage, dont les arômes poussiéreux ou minéraux ouvrent la voie à un fruit noir tenace, de la viande calcinée, des épices, du tabac séché ou du cigare. Il y a passablement de chêne, mais il s’oppose magnifiquement à l’intensité naturelle et à la concentration généreuse de ce millésime chaud. Ce qui est le plus surprenant sont ces jolis accents de lilas, de fleurs bleues et d’anis, qui contribuent à la précision et à la complexité du bouquet. Ce vin a conquis mon cœur. »
    Traduit de www.robertparker.com

  14. WA 94, JS 95

      
    « Assemblage de merlot, cabernet-sauvignon, cabernet franc et petit verdot, le Bolgheri Rosso Le Serre Nuove dell'Ornellaia 2019 montre un plus grand degré de concentration et de détail par rapport au millésime précédent que j'ai dégusté en même temps. Ce vin révèle les contours nets et le caractère gravé du cabernet franc, notamment avec la réglisse noire et le poivre noir. Les résultats sont linéaires et purs. Des notes fruitées élégantes de mûre et de cassis s'ajoutent à l'épaisse couche du vin. »
    Traduit de www.robertparker.com

  15. WA 94+, WS 94, V 91, JS 95

     

    « Le brunello-di-montalcino La Fortuna 2015 est issu principalement de raisins provenant de la parcelle de 13 hectares du domaine composée de sols argileux et rocailleux située près de la cuverie. Le vin s’ouvre sur une couleur rubis sombre et un bouquet d’une intensité agréable. Il offre cerise et prune, avec épices, amandes rôties et cola. Cette magnifique sensation d’intensité se poursuit jusqu’en bouche, dans laquelle le vin est vif, lumineux et plein d’énergie. »
    Traduit de www.robertparker.com

  16. Ce domaine mythique est l'un des plus grands ambassadeurs des vins du Piémont et même d'Italie. Secondé aujourd'hui par ses trois enfants, Angelo Gaja continue d'élaborer des vins profonds, élégants et équilibrés, qui font assurément partie de l'élite italienne. Tiré de vignes rachetées par les Gaja à  la famille Gromis en 1995, qui proviennent de deux des meilleurs crus de Barolo, voici un vin tout en finesse dont la droiture impose le respect. Réglisse, pot-pourri et cerise se glissent dans une bouche fermée pour le moment mais avec un potentiel évident d'une douzaine d'années.

  17. WA 94, WS 92, JS 95  

     
    « Le Brunello di Montalcino 2016 offre des fruits nets et parfaits et livre autrement une interprétation classique du millésime. Compte tenu de la grandeur des vignobles exploités par ce domaine, situé sur le versant sud de l'appellation, et de l'approche technologique habile à la cave, vous pouvez compter sur Castello Banfi pour offrir une lecture authentique de tous les vins qu’il commercialise ou de ceux qui vieillissent au fond de votre cave. En effet, la bibliothèque des vins de Banfi agit comme une mémoire institutionnelle du brunello moderne. Cette édition montre des fruits pointus et précis avec du cuir, du terreau et de l'herbe de baume. Pour un brunello classique pur et simple, ce vin livre la marchandise. »
    Traduit de www.robertparker.com

  18. WA 94, WS 96, JS 95

     

    « Le Barolo Riserva Cannubi 1752 2013 dévoile un pan de l’un des millésimes les plus encensés et équilibrés des dernières années. La saison de cultivation 2013 fut longue et a bénéficié de nuits fraîches plus la vendange se rapprochait. Ces conditions ont contribué à développer l’intensité aromatique et la précision du bouquet, ainsi que l’aspect linéaire du toucher de bouche. Issu d’une sélection spéciale des raisins du vignoble de Cannubi, ce riserva dévoile cerise foncée, cassis, minerai de fer, réglisse et cendre de camphre. Le vin est déjà assez évolué pour donner une idée de sa progression, et le mieux est de le laisser poursuivre sa route. »
    Traduit de www.robertparker.com

  19. WA 96+ , WS 95, V 95, JS 94 

     
    « Le remarquablement beau Brunello di Montalcino 2016 offre un bouquet pur plein de fraises des bois, de baies des bois et d'herbes avec un soupçon de pierre concassée. Il est doux et enveloppant, affichant des fruits rouges charnus, des épices savoureuses et des minéraux salés, tandis que l’acidité vibrante maintient une merveilleuse fraîcheur. Ce n'est qu'à la toute fin que sa structure jeune s'affirme, adhérente et classiquement asséchante, mais sous un air de réglisse rouge et de rose. Il y a une belle harmonie dans ce millésime du Le Potazzine, qui devrait offrir une longue et large fenêtre de dégustation. »
    Traduit de www.vinous.com

  20. WA 94, WS 93, V 93+, JS 96 

      
    « L'Ornellaia Bianco 2018 est principalement composé de sauvignon blanc avec un ajout complémentaire de 15 % de viognier pour plus de structure et de support textural. Ce millésime présente le caractère habituel discret ou légèrement réservé que nous avons vu dans les éditions précédentes. En le remuant un peu, le bouquet s'ouvre progressivement pour révéler un joli assortiment de poire d'Anjou, de pêche blanche, de chèvrefeuille et d'amande grillée. Le vin est fermenté en fût de chêne, mais la fermentation malolactique n'a pas lieu. Il y a de jolis soupçons de safran et de pierre concassée qui suggèrent l'évolution et l'élégance à venir avec davantage de temps en bouteille. »
    Traduit de www.robertparker.com

  21. V 95, JS 97  

     
    « Il Blu 2018 de Brancaia est stellaire. Sombre, étagé et enveloppant, le 2018 est d'emblée merveilleusement expressif. Cerise noire, moka, expresso, réglisse, clous de girofle et cuir neuf remplissent les couches sans effort. Le 2018 est un équilibre entre puissance et énergie, le tout avec beaucoup du style qui a longtemps fait de cet assemblage à base de merlot l'un des meilleurs vins de Toscane. »
    Traduit de www.vinous.com

  22. WA 98, WS 96, V 100, JS 95

     
    « Le Flaccianello della Pieve 2018 est un autre vin stellaire de Fontodi. C'est le Flaccianello le plus riche jamais élaboré (en termes d'extrait sec), avec une acidité élevée qui suit la trace du 2016, mais qui n'a pas du tout le même goût. Cerise noire, violette, lavande, épices, moka et graphite se développent avec un peu de temps dans le verre. Comme le Sorbo, le Flaccianello 2018 n'est pas un vin de taille, comme la plupart des années précédentes, mais plutôt un vin qui dégage du dynamisme, de l'énergie et de la classe du début à la fin. J'ai vraiment adoré. »
    Traduit de www.vinous.com

  23. WA 98, WS 96, V 100, JS 95 

     
    « Le Flaccianello della Pieve 2018 est un autre vin stellaire de Fontodi. C'est le Flaccianello le plus riche jamais élaboré (en termes d'extrait sec), avec une acidité élevée qui suit la trace du 2016, mais qui n'a pas du tout le même goût. Cerise noire, violette, lavande, épices, moka et graphite se développent avec un peu de temps dans le verre. Comme le Sorbo, le Flaccianello 2018 n'est pas un vin de taille, comme la plupart des années précédentes, mais plutôt un vin qui dégage du dynamisme, de l'énergie et de la classe du début à la fin. J'ai vraiment adoré. »
    Traduit de www.vinous.com

  24. WA 95, WS 95, V 97, JS 97

     

    « Il est si aromatique et complexe avec cassis, bleuet, violette fraîche et lavande au nez. Un peu de graphite et d’iode aussi. Mi-corsé à corsé, avec des tannins fermes et mâchus qui sont élégants et raffinés, pourtant la bouche est si persistante et raffinée. Un Ornellaia avec de la puissance et de l’élégance. »
    Traduit de www.jamessuckling.com

  25. WA 95, WS 95, V 97, JS 97

     

    « Il est si aromatique et complexe avec cassis, bleuet, violette fraîche et lavande au nez. Un peu de graphite et d’iode aussi. Mi-corsé à corsé, avec des tannins fermes et mâchus qui sont élégants et raffinés, pourtant la bouche est si persistante et raffinée. Un Ornellaia avec de la puissance et de l’élégance. »
    Traduit de www.jamessuckling.com

  26. WA 95, WS 95, V 97, JS 97

     

    « Il est si aromatique et complexe avec cassis, bleuet, violette fraîche et lavande au nez. Un peu de graphite et d’iode aussi. Mi-corsé à corsé, avec des tannins fermes et mâchus qui sont élégants et raffinés, pourtant la bouche est si persistante et raffinée. Un Ornellaia avec de la puissance et de l’élégance. »
    Traduit de www.jamessuckling.com

  27. WA 97+, WS 96, V 97, JS 97

     

    « Le début de la saison de croissance fut frais et humide, mais a évolué vers des conditions chaudes et sèches bien à temps pour la vendage. Le cabernet-sauvignon, avec le cabernet franc en appui, offre une texture élégante et mi-corsée qui exprime une certaine retenue en matière de style au niveau de la densité phénolique. L’équilibre minutieux du vin est atteint grâce à la personnalité nuancée du fruit, l’acidité présente, la structure bien gérée et l’alcool contenu. La bouche est vive et lumineuse, la finale raffinée et persistante, et le vin est dénué de toute lourdeur en milieu de bouche. Le bouquet est particulièrement intrigant, avec la présence d’un fruité vif marqué par la prune, le chocolat à cuisson, le poivre, le minerai de fer, le caramel et la croûte à tarte. Il y a aussi un aspect végétal qui contribue positivement au bouquet, avec anis, feuille de thé, soya, onguent au menthol et olive noire. La maturité du fruit est parfaite, sans aucuns éléments qui paraissent trop ou pas assez mûrs. »
    Traduit de www.robertparker.com

  28. WA 97+, WS 96, V 97, JS 97

     

    « Le début de la saison de croissance fut frais et humide, mais a évolué vers des conditions chaudes et sèches bien à temps pour la vendage. Le cabernet-sauvignon, avec le cabernet franc en appui, offre une texture élégante et mi-corsée qui exprime une certaine retenue en matière de style au niveau de la densité phénolique. L’équilibre minutieux du vin est atteint grâce à la personnalité nuancée du fruit, l’acidité présente, la structure bien gérée et l’alcool contenu. La bouche est vive et lumineuse, la finale raffinée et persistante, et le vin est dénué de toute lourdeur en milieu de bouche. Le bouquet est particulièrement intrigant, avec la présence d’un fruité vif marqué par la prune, le chocolat à cuisson, le poivre, le minerai de fer, le caramel et la croûte à tarte. Il y a aussi un aspect végétal qui contribue positivement au bouquet, avec anis, feuille de thé, soya, onguent au menthol et olive noire. La maturité du fruit est en plein dans le mille, sans aucuns éléments qui paraissent trop ou pas assez mûrs. »
    Traduit de www.robertparker.com

  29. WA 97+, WS 96, V 97, JS 97

     

    « Le début de la saison de croissance fut frais et humide, mais a évolué vers des conditions chaudes et sèches bien à temps pour la vendage. Le cabernet-sauvignon, avec le cabernet franc en appui, offre une texture élégante et mi-corsée qui exprime une certaine retenue en matière de style au niveau de la densité phénolique. L’équilibre minutieux du vin est atteint grâce à la personnalité nuancée du fruit, l’acidité présente, la structure bien gérée et l’alcool contenu. La bouche est vive et lumineuse, la finale raffinée et persistante, et le vin est dénué de toute lourdeur en milieu de bouche. Le bouquet est particulièrement intrigant, avec la présence d’un fruité vif marqué par la prune, le chocolat à cuisson, le poivre, le minerai de fer, le caramel et la croûte à tarte. Il y a aussi un aspect végétal qui contribue positivement au bouquet, avec anis, feuille de thé, soya, onguent au menthol et olive noire. La maturité du fruit est en plein dans le mille, sans aucuns éléments qui paraissent trop ou pas assez mûrs. »
    Traduit de www.robertparker.com

  30. WA 98, V98, JS 96

     

    « Le millésime 2018 offre un Tignanello déconstruit de prime abord, car la typicité des cépages est clairement perceptible, en particulier les épices végétales et le poivre blanc des deux cabernets, ainsi que les arômes de calcaire concassé qui évoquent les roches blanches utilisées pour protéger les rangs de vigne. La densité du fruit du vin est contenue et raffinée, sans exagération, excès ou quoi que ce soit de négligé. Les résultats sont mesurés et rigoureux, particulièrement en considérant la gestion tannique (avec un élevage à la fois en fûts français et hongrois neufs et usagés jusqu’à 16 mois) et la qualité du toucher de bouche élégant. Avec du temps dans le verre, ces éléments déconstruits convergent vers l’unité et l’équilibre. »
    Traduit de www.robertparker.com

  31. WA 98, V98, JS 96

     

    « Le millésime 2018 offre un Tignanello déconstruit de prime abord, car la typicité des cépages est clairement perceptible, en particulier les épices végétales et le poivre blanc des deux cabernets, ainsi que les arômes de calcaire concassé qui évoquent les roches blanches utilisées pour protéger les rangs de vigne. La densité du fruit du vin est contenue et raffinée, sans exagération, excès ou quoi que ce soit de négligé. Les résultats sont mesurés et rigoureux, particulièrement en considérant la gestion tannique (avec un élevage à la fois en fûts français et hongrois neufs et usagés jusqu’à 16 mois) et la qualité du toucher de bouche élégant. Avec du temps dans le verre, ces éléments déconstruits convergent vers l’unité et l’équilibre. »
    Traduit de www.robertparker.com

  32. WA 98, V98, JS 96

     

    « Le millésime 2018 offre un Tignanello déconstruit de prime abord, car la typicité des cépages est clairement perceptible, en particulier les épices végétales et le poivre blanc des deux cabernets, ainsi que les arômes de calcaire concassé qui évoquent les roches blanches utilisées pour protéger les rangs de vigne. La densité du fruit du vin est contenue et raffinée, sans exagération, excès ou quoi que ce soit de négligé. Les résultats sont mesurés et rigoureux, particulièrement en considérant la gestion tannique (avec un élevage à la fois en fûts français et hongrois neufs et usagés jusqu’à 16 mois) et la qualité du toucher de bouche élégant. Avec du temps dans le verre, ces éléments déconstruits convergent vers l’unité et l’équilibre. »
    Traduit de www.robertparker.com