Exceptionnellement, l'infolettre SAQ Inspire ne sera pas envoyée cette semaine. Tous les points, rabais et l'échange des points en succursale demeurent en vigueur. En savoir plus.

Les achats en ligne sont de retour. Les inventaires en succursale seront visibles prochainement. En savoir plus.

Veuillez noter que des problèmes techniques causent actuellement des difficultés avec la mise à jour des inventaires en succursale.

Coups de cœur de La Revue du vin de France

Les favoris du prestigieux magazine

Depuis 1927, La Revue du vin de France accompagne, éclaire et décrypte l’évolution du vignoble et célèbre ces vins français qui font rêver le monde, avec plus de 110 000 vins notés et commentés à ce jour. Chaque mois, les fidèles lecteurs ont accès à des dégustations, des enquêtes sur les domaines, les actualités du vin et plus encore. Profitez de cette expertise unique et procurez-vous dès maintenant en ligne une sélection des coups de cœur de la célèbre publication.

En ligne seulement | Quantité limitée

  1. RVF 96

    « Ce riesling Kastelberg impressionne par sa race et ses saveurs limpides de caillou et de pierre à fusil : sa trame inflexible s'infléchit en finale et, en brillant de mille feux, vous plonge au cœur de la roche schisteuse. Voilà un grand vin tellurique à l'énergie communicative. »
    La Revue du vin de France
  2. RVF 94

    « Un côte-de-brouilly entre finesse et puissance. Le nez séduit par la qualité de son fruit, noir et éclatant, rappelant une tombée de cerises pulpeuses, même si le tiers de fûts se sent en trame de fond. La bouche est caressante, veloutée, avec une tension acidulée qui élance l’ensemble. Les tannins, encore accrocheurs mais judicieux, seront de bons gardiens pour le vieillissement. »
    La Revue du vin de France
  3. RVF 95

    « L'alliance des lieux-dits Charmes, Py et Corcelette confèrent une profondeur et une classe indicibles. Le nez évoque la pierre chaude, le thé fumé et le zan. La bouche est bâtie sur sa minéralité, cerclée d'un jus délicat et de tanins précis. La finale est une décoction de roche qui apporte une grande allonge. Un vin sérieux et de grande garde. »
    La Revue du vin de France
  4. RVF 98

    « Brillante intuition du vigneron, ce jaune 2011 élevé 99 mois (en cave chaude) transcende la générosité du millésime pour atteindre une concentration magistrale qui resserre le propos du vin, tout en lui conférant une merveilleuse tonalité andalouse (gras de jambon, touron, miel...) Explosif, c'est un élixir. »
    La Revue du vin de France
  5. RVF 97

    « Ce Javernières est d'une fougue incroyable et donne la sensation de demander plus de temps en cave, ou en élevage. Cela se traduit par un nez compact, mais qui distille des flaveurs élégantes d'estève, de cerise et de mine de crayon. La bouche est en bloc, avec une trame tannique précise, mais qui ceinture le vin et ressert la finale. Attendre deux années pour qu'il se révèle pleinement. »
    La Revue du vin de France
  6. RVF 95

    « Cette mondeuse du vignoble historique de Conflans au-dessus d'Albertville, manifeste énormément de caractère, une vibration singulière. La structure, bien qu'affirmée, s'étire avec une grande finesse; elle s'efface devant l'intensité et la noblesse des parfums floraux, hématiques, épicés. Une des éclatantes réussites du cépage dans ce millésime qui parfois exacerbe le caractère herbacé de la mondeuse. »
    La Revue du vin de France
  7. RVF 95

    « Pur merlot vinifié et élevé sans soufre en jarres toscanes. Sans le carcan du bois, la transparence du fruit (myrtille et pignon de pin), la gourmandise de la chair palpitent au plus près du dégustateur. L'identité pomerolaise de cette manière, à la fois ronde et pleine de mâche, demeure pourtant évidente. »
    La Revue du vin de France
  8. RVF 98

    « Avec son nez complexe et profond, ce Grand Cru se montre nuancé, doté d'une vaste charpente tannique pourvue de tanins séveux qui encadrent parfaitement la richesse contenue d'un fruit mûr et resté frais. La vendange entière apporte sapidité, avec une touche de thé fumé, et étire avec bonheur la trame savoureuse du vin. »
    La Revue du vin de France