Édition limitéeÉdition limitée

L'Arrivage Prestige du 10 juin

Arrivage PrestigeArrivage Prestige

Selosse, Guigal, Rougeard et plus

Découvrez 86 nouveaux produits en loterie du 10 au 13 juin, incluant cinq cuvées autographiées en édition limitée pour souligner nos 100 ans. La rarissime trilogie des « La-La-La » de Guigal figure aussi dans la liste des produits convoités à ne pas manquer. Tentez votre chance!

Vous n’avez pas gagné après le 1er ou le 2e tour?

Si vous n’avez pas eu la chance d’acheter les produits que vous vouliez après les deux tirages, restez à l’affût. Après le 2e tour, les produits qui n’ont finalement pas trouvé preneur seront remis en vente, selon le principe premier arrivé, premier servi.

  1. RVF 93, JS 95

     

    « Nez complexe de fleurs, de liqueur d’herbes, de noix de Grenoble fraîches et de terre mouillée. Frais, élégant et gracieux en dépit de la structure considérable; l’acidité éclatante l’élève et le fait paraître beaucoup plus léger que ses 13,5 % d’alcool. Finale longue, ornementée et minérale. Fait à partir de raisins cultivés en mode biologique. »
    Traduit de www.jamessuckling.com

  2. WA 100, V 96
    Potentiel de garde : 2018-2040

    « Comme en 2016, mon coup de cœur des sélections parcellaires blanches cette année est l'Ermitage l'Ermite Blanc 2017 (231 caisses produites), car il équilibre parfaitement richesse et puissance avec raffinement et structure. La brioche grillée et la marmelade d'agrumes, les notes de miel et de truffe offrent une décadence corsée et pleine de bouche, soutenue par des notes austères de granite broyé, de zeste de pamplemousse piquant et de saumure rafraîchissante. Immense et intense mais rafraîchissant, c'est l'essence du marsanne cultivée en granite. »
    Traduit de www.roberparker.com 

  3. WA 99, V 97, JS 96
    Potentiel de garde : 2029-2045

    « Cassis et pierre concassée se rejoignent au nez de l'Ermitage le Pavillon 2017. Plus austère que les Geffieux ou le Méal, le Pavillon est plus ancré dans le granite, avec des contours nettement définis et des tannins fermes. C'est vrai que c'est impressionnant, corsé, chargé d'extrait et presque crémeux en milieu de bouche, mais finalement, il a besoin de temps. Donnez-lui 10 ans pour s'assouplir et développer un peu plus de charme - il a assez de fruit noir concentré pour tenir la garde. »
    Traduit de www.roberparker.com 

  4. WA 100, V 96, JS 96
    Potentiel de garde : 2025-2045

    « L'Ermitage l'Ermite 2017 est tout aussi étonnant mais une expression complétement différente de l'Hermitage. D'une certaine manière, il combine la réserve du Pavillon avec la générosité du Méal, résultant en un vin que je ne peux que qualifier de parfait. Le fruit immaculé du cassis est remarquablement pur, rejoint par des notes complexes de pierre concassée, de réglisse salée et un soupçon de notes de chêne à grain fin. Il est corsé, concentré et de texture veloutée, avec des tonnes de tannins moelleux mais mûrs et une finale qui dure plusieurs minutes. »
    Traduit de www.roberparker.com 

  5. WA 100, V 96, JS 96
    Potentiel de garde : 2025-2045

    « L'Ermitage l'Ermite 2017 est tout aussi étonnant mais une expression complétement différente de l'Hermitage. D'une certaine manière, il combine la réserve du Pavillon avec la générosité du Méal, résultant en un vin que je ne peux que qualifier de parfait. Le fruit immaculé du cassis est remarquablement pur, rejoint par des notes complexes de pierre concassée, de réglisse salée et un soupçon de notes de chêne à grain fin. Il est corsé, concentré et de texture veloutée, avec des tonnes de tannins moelleux mais mûrs et une finale qui dure plusieurs minutes. »
    Traduit de www.roberparker.com 

  6. WA 98+, V 96, JS 96 
    Potentiel de garde : 2025-2040

    « L'Hermitage La Chapelle 2018 magnifiquement proportionné apparaît comme une version complexe et complète de cette mise en bouteille renommée, sans rugosités - juste un nez modéré d'épices, de cassis, de fruits rouges et de cèdre. Il est mi-corsé à corsé, soyeux et fin, débordant d'harmonie et d'élégance en bouche, tandis que la finale est longue, faisant écho au cassis, au charbon et à la pierre concassée. Les tanins se raffermissent un peu en finale, donc je pense qu’il va bientôt se fermer, puis s'épanouir après 2025. »
    Traduit de www.roberparker.com