Passeport vaccinal et pièce d’identité physique exigés pour accéder aux succursales. Délai de livraison de 5 à 7 jours. En savoir plus.

En raison du débrayage récent de nos employés des centres de distribution, les délais de livraison sont d'environ 10 jours.

Veuillez noter que des problèmes techniques causent actuellement des difficultés avec la mise à jour des inventaires en succursale.

un tonnelier en action
Méthodes de production

Un grand oublié: le tonnelier

Les vignerons, œnologues, maîtres de chai, distillateurs et viticulteurs se retrouvent inévitablement aux premiers rangs lorsqu’on parle de vins et spiritueux. Pourtant, il existe une figure essentielle – bien que souvent ignorée – dans la production des vins et alcools fins: le tonnelier.

Date 20 octobre 2020

La barrique, aussi appelée tonneau, contribue à la modification de la structure des composés phénoliques et au développement des arômes des vins et spiritueux.

Ainsi, pour que le bois et le vin puissent établir cette relation d’intimité, le tonnelier demeure un entremetteur incontournable!

En effet, la construction d’une barrique est une opération longue et complexe qui demande un grand savoir-faire. À chaque étape de la fabrication, le tonnelier doit faire preuve de minutie afin que le tonneau devienne un récipient adéquat, mais surtout un partenaire symbiotique idéal pour le vin qui y séjournera…


De l’arbre au tonneau

L’essence de bois utilisée pour la fabrication de la grande majorité des barriques est le chêne. Qu’il provienne des États-Unis, de la France ou d’une autre région du monde, le chêne est choisi selon son origine géographique pour ses qualités olfactives et gustatives.

Une fois tronçonnés en billes, les chênes sont fendus dans le sens de la fibre pour obtenir des douelles. Traditionnellement, ces dernières sont séchées de façon naturelle pendant environ 18 à 36 mois. La déshydratation des lames (douelles) permet au bois d’atteindre un taux d’humidité similaire à l’hygrométrie ambiante.

Avant de procéder au cerclage, étape qui consiste à la mise en forme à l’aide de cercles d’acier, il faut d’abord façonner les douelles pour les uniformiser. Seule la pression des cercles maintient les douelles ensemble. Ni colle ni clous ne contribuent à l’étanchéité de l’assemblage. Là est tout le défi!

La chauffe, quant à elle, permet de cintrer la coque – pour obtenir sa forme définitive – et de cuire l’intérieur du tonneau. Le temps passé au-dessus de la chaufferette détermine l’intensité de la chauffe. Comment préférez-vous votre barrique? Légère, moyenne ou torréfiée.

Une fois les extrémités rognées pour recevoir les fonds, il ne reste plus qu’à effectuer les tests d’étanchéité et à procéder à l’habillage (cerclage esthétique et marquage).

Si vous désirez en connaître davantage sur les étapes de l’élaboration d’un tonneau, vous trouverez, sur le site de la tonnellerie Berger & Fils, plusieurs courtes vidéos qui illustrent le travail du tonnelier.

Lorsque vous dégustez vos vins et spiritueux, percevez-vous facilement les arômes qui sont attribuables à son vieillissement en barrique?


On vous recommande

Téléchargez l’appli SAQ et consultez votre historique d’achatsTéléchargez l’appli SAQ et consultez votre historique d’achats