Si le cocktail mythique à la couleur rose à base de vodka, liqueur d’agrumes, jus de canneberge et lime a fait couler beaucoup d’encre, il ne quitte aujourd’hui plus les cartes des bars à cocktails du monde entier.

Des origines controversées

Selon toute vraisemblance, le Cosmopolitan est né aux États-Unis autour des années 1980, où il a été démocratisé avant d’être popularisé à travers le monde et de devenir un incontournable des cocktails classiques.

Pour retracer l’histoire du Cosmo, on doit remonter au Vodka Gimlet, un cocktail apparu avant la Seconde Guerre mondiale. Lorsque les Américains découvrent le Cointreau, une liqueur d’agrumes venue tout droit de France, ils en ajoutent au Vodka Gimlet et créent ainsi le Kamikaze (vodka, liqueur d’agrumes et jus de lime). Dans les années 1980, du jus de canneberge est ajouté au mélange pour le rendre plus attrayant; ce qui constitua les origines du « Cosmopolitan ».

Malgré le fait que plusieurs variantes de ce cocktail aient vu le jour, l’histoire veut que ce soit au barman new-yorkais Toby Cecchini que revienne la recette du Cosmo telle qu’on la connaît aujourd’hui. En 1987, alors employé du célèbre bar Odeon à Manhattan, Cecchini aurait été inspiré par le Cosmopolitan qui faisait alors rage dans les bars gais de San Francisco.  Après avoir goûté à ce cocktail similaire - à base de vodka bon marché, jus de lime et de sirop de grenadine - , Cecchini recréa ce mélange avec la recette telle qu’on la connaît aujourd’hui : vodka, jus de lime, Cointreau et jus de canneberge, le tout servi dans un verre à martini. La même couleur attrayante au goût amélioré! Ce fut un succès immédiat.  

Le préféré des célébrités

Le Cosmopolitan a par la suite été mis sous les projecteurs par nulle autre que la chanteuse Madonna, grande habituée du Odeon, qui en fit son cocktail de prédilection. Le mixologue se rappelle encore la chanteuse installée à son bar lui dire : « Boyfriend! Sers-nous encore de cette boisson rose! »

Madonna n’est pas la seule à avoir fait du cosmopolitan son cocktail favori. L’actrice Sarah Bernhardt appréciait également grandement ce cocktail.

La star du petit écran

Dans les années 90, alors que le Cosmopolitan commençait à perdre de sa popularité, la célèbre série télévisée « Sex and the City » le remet au goût du jour. Il y a notamment une réplique dans un épisode où Miranda demande à Carrie, « Pourquoi on a arrêté de boire ça? » et Carrie répond : « Parce que tout le monde a commencé. » Grâce à la popularité de la série, le Tout-New York, suivi du monde entier, a recommencé à boire des Cosmopolitans.

Pour la petite histoire, les fans de la série, et par conséquent de ce cocktail, auraient implanté dans la culture populaire le « Cosmopolitan Day » le dernier samedi du mois de mai pour rendre hommage à leurs quatre héroïnes new-yorkaises préférées!

Pour réaliser un Cosmopolitan

Voici des suggestions de produits pour vous permettre de concocter ce cocktail. Voir tous les produits suggérés.