Lorsqu’on pense à Washington, on pense souvent à Seattle. Cette ville portuaire située sur la côte ouest des États-Unis est reconnue historiquement pour sa scène grunge. Plaque tournante du secteur de la technologie, on oublie parfois que cet État est un grand producteur de fruits et de légumes… mais également, de vin!

Un climat avantageux

Situées entre les latitudes de la vallée du Rhône et de Bordeaux, les régions viticoles de l’État de Washington bénéficient d’un climat sec et relativement frais. La principale spécificité du climat de la région est son aridité, attribuable en partie à la chaîne des Cascades et aux Montagnes Olympiques qui protègent la région des nuages chargés de pluie ainsi que des influences océaniques. Malgré l’image que l’on peut se faire du climat pluvieux de Seattle, les régions viticoles de l’État de Washington sont exposées à environ 300 jours d’ensoleillement. Le climat se distingue par des journées chaudes et ensoleillées, suivies de nuits fraîches. Toutes ces caractéristiques permettent aux fruits d'atteindre une belle maturité tout en conservant une belle fraîcheur.

 

On compte à ce jour 19 régions viticoles dans l’ensemble du territoire possédant une AVA (American Viticultural Area) pendant des classifications/appellations européennes. Chacune de ces régions viticoles possède ses propres caractéristiques qui rendent uniques les vins produits. Les principales vallées sont Columbia Valley (1984), Yakima Valley (1983) et Walla Walla (1984). D’ailleurs, Columbia Valley est la plus importante appellation du vignoble et produit une grande quantité de vins. De plus, la vaste majorité des vins produits dans l’État de Washington, et commercialisés au Québec, proviennent de l’appellation Columbia Valley.

Un avenir prometteur

Bien que l’histoire de la région viticole de Washington soit jeune, elle n’est pas pour le moins intéressante. Les premières vignes ont été importées de Vancouver en 1825. En 1910, les plantations s’étendent sur l’ensemble de l’État de Washington. Alors que le voile de la prohibition est levé dans les années 1930, les premiers vignobles voient le jour. Puis, plus tard, dans les années 1960, les premiers vignobles commerciaux de l’État de Washington s’établissent sur le territoire. Ce sont, entre autres, le Chateau Ste. Michelle (1967) et la Columbia Winery (1962) qui sont les pionniers de la viticulture à Washington. Signe du dynamisme de la région, depuis le début des années 2000, 10 nouvelles appellations, sur un total de 14, ont été créées. 

Côté vin rouge, on cultive principalement du cabernet-sauvignon, du merlot et de la syrah, alors que pour le vin blanc, c’est plutôt le chardonnay, le riesling et le sauvignon blanc que l’on emploie. Cela dit, l’État de Washington possède 70 cépages répartis sur 22 000 hectares. 

Des vins à savourer, petites ou grandes occasions!

Ce monocépage de chardonnay a été élaboré par le célèbre vigneron Charles Smith. Le Substance Ch Chardonnay vous charmera par ses arômes de pomme mûre, de poire, tandis que la crème citron ainsi qu’une touche vanillée envahira votre palais. Laissez-vous charmer par son style rond, brioché et texturé en bouche. Corsé, avec une belle touche minérale et une longue finale, il accompagnera le poulet servi avec une sauce aux champignons sauvages!

Comme son étiquette le désigne, ce vin est un bel assemblage de cabernet-sauvignon, de merlot et de syrah. Il est conçu par la famille Hedges et se démarque par les arômes de petits fruits rouges qui s’en dégagent. Frais et fruité, il présente une belle palette aromatique et une trame tannique bien sentie, sans être lourd. Parfait pour accompagner un mijoté à l’automne ou bien un filet mignon nappé d’une sauce chasseur. 

En partenariat avec la Washington State Wine Commission.