Pourcentage de sucre dans le vin

Méthodes de production

Sucre et vin: on fait le point

Votre vin est-il fruité ou sucré? Des raisins bien mûrs peuvent donner au vin un parfum fruité et une richesse qui le font paraître sucré, sans nécessairement qu’il contienne du sucre. Cependant, il arrive parfois que le vin contienne véritablement du sucre, ce qui intensifie son goût fruité et sa rondeur.

Publié le 14 octobre 2020

Pour faciliter vos recherches

Que ce soit pour identifier des produits moins caloriques donc plus légers en alcool, ou pour préciser vos recherches dans les sucres résiduels que contiennent les vins, vous pouvez maintenant utiliser les filtres à cet effet dans le menu de gauche sur la page SAQ.com, en plus de la fiche-produit qui vous donnera des précisions pour chacun d’eux.

Saviez-vous que?

    • Saviez-vous que plus de 98 % des calories qui se trouvent dans votre verre de vin « sec » (voir les ratios sucre/litre) proviennent de l’alcool et non des sucres résiduels ?
    • Un verre de vin standard (125 ml) à 13 % d’alcool et à 2 grammes de sucre/litre contient 92 calories provenant de l’alcool, et une seule calorie est attribuable au vilain sucre, que trop de gens démonisent quand vient le temps de faire l’achat d’un flacon. 

Sucre et vin: on fait le point

Le vin vient du jus de raisin, qui est naturellement sucré. C’est ce jus sucré qui, sous l’action de levures, deviendra un breuvage alcoolique. Les vignerons peuvent choisir de laisser du sucre pendant l'élaboration du vin pour des raisons de tradition, de style ou de rectification. Il est aussi possible d’intégrer un brin de douceur au vin après la vinification, principalement en ajoutant un peu de moût concentré avant la mise en bouteille. Cela permet d’en intensifier les parfums fruités, lui donner de la rondeur, ou encore d’en équilibrer une acidité jugée trop mordante… comme on le ferait en préparant une limonade. 

Des quantités minimes

Doit-on pour autant s’inquiéter?
La plupart des vins de table sont secs (moins de 4 grammes de sucre par litre) ce qui correspond à moins d’un ½ gramme de sucre par verre. 

À titre comparatif, c’est 12 fois moins qu’un seul sachet de sucre au café du coin. 

Une canette de boisson gazeuse ? On monte à 30 grammes. 

Il faudrait donc ingérer 60 verres de vin standard pour une seule portion de cola. Évidemment, on ne vous le suggère pas.

La présence de sucre : plutôt une question de goût !

En excluant les vins de dessert qui en contiennent beaucoup plus, la plupart des vins offerts à la SAQ se situent en dessous de la limite de perception gustative de la sucrosité (le fameux 4 grammes par litre). Au-delà de cette quantité, on commencera à détecter sa présence par sa saveur, également la texture plus suave qu’il apportera au liquide. Mais cela ajoutera tout au plus 2 ou 3 calories à votre verre de vin, soit ce dont votre corps aurait besoin comme énergie pour faire 5 redressements-assis, mettons.

Pour résumer

Maintenant que vous comprenez la teneur, le rôle et le réel apport calorique du sucre dans votre verre du samedi soir, privilégiez certes la modération d’alcool comme toujours… Mais fiez-vous plutôt à votre goût personnel plutôt qu’à un chiffre qui finalement, est loin d’être diabolique !

TAUX DE SUCRE

  • Vin (rouge, blanc, rosé)
    SEC0 - 4 g/L
    DEMI-SEC4,1 - 12 g/L
    DEMI-DOUX12,1 - 50 g/L
    DOUX>50 g/L



  • Mousseux
    BRUT NATURE< 3 g/L
    EXTRA BRUT0 - 6 g/L
    BRUT< 12 g/L
    EXTRA DRY12 - 17 g/L
    SEC17-32 g/L
    DEMI-SEC32-50 g/L


    Limite de l'intervalle : 1,2 à 60 g/L

  • À titre comparatif
    Boisson gazeuse 330 ml30 g de sucre


    environ 6 g de sucre

On vous recommande