Les Petits Cailloux

Rencontres

Vol libre au-dessus du vignoble Les Petits Cailloux

Sur le flanc du mont Yamaska, à la frontière entre la Montérégie et l’Estrie, le vignoble les Petits Cailloux offre un panorama à couper le souffle. C’est ici, à Saint-Paul-d’Abbotsford, que Martin Lavertu et Françoise Goudreau cultivent la vigne et font déguster leurs différents produits.

Publié le 22 décembre 2022

Un décor renversant

Lorsque je rejoins Martin Lavertu à son vignoble, je suis renversé par le décor qui s’offre à moi, alors qu’un ballet de parapentes et de deltaplanes se déploie autour du mont Yamaska, juste en face. 

Planifiez votre visite sur Vaolo

Un vignoble familial

Lorsque je demande à Martin pourquoi lui et sa compagne ont choisi cet endroit, il m’explique que c’est la passion du parapente qui leur a fait découvrir la région. Le mont Yamaska est un site prisé des adeptes de vol libre. « On a toujours voulu offrir un beau cadre de vie à nos enfants; un bel environnement où grandir », m’explique-t-il. « « Une de nos plus grandes fiertés avec le vignoble, c’est que ça [leur] a permis de vivre des expériences riches et variées. » Il ajoute que les pentes ouest du mont Yamaska ont un énorme potentiel en viticulture. D’ailleurs, l’idée de lancer un vignoble ici leur est venue lors d’un voyage en Californie, dans la Vallée de Napa. Depuis la première récolte en 2005, ce sont maintenant deux cépages blancs et trois cépages rouges qui y sont cultivés pour produire huit vins, récompensés plus de 25 fois à des concours nationaux et internationaux. 

Du parapente et des vignes

Certaines des qualités nécessaires pour performer dans ce sport exigeant qu’est le parapente peuvent-elles s’avérer utiles à la culture de la vigne? Quand je lui pose la question, Martin me répond que « le point commun entre le vol libre et la vigne, c’est la patience. En vol libre, on ne peut pas aller trop vite. Parfois, il faut savoir rester sur place pour pouvoir aller plus loin. Pour la vigne, c’est pareil. On ne peut pas se permettre d’aller trop vite et de sauter des étapes. » Je poursuis en lui demandant quel trait de sa personnalité se retrouve dans son vin, selon lui. « Je dirais la discrétion. Chacun de nos vins est équilibré et aucun arôme ne prend le dessus sur un autre. »

Des gros cailloux

Intrigué par le logo du vignoble, rappelant Atlas portant la Terre sur ses épaules, je demande à Martin comment ils ont choisi son  nom . Il m’explique en souriant qu’« ici, ce ne sont pas des petits cailloux qu’on a, mais des gros ».  Effectivement, les roches qui ont été extraites du sol pour planter la vigne sont massives, comme en témoignent celles ornant l’entrée du domaine. 

Si vous êtes fan de bon vin, de décors somptueux et d’atmosphère champêtre, une visite s’impose. Ce vignoble est la preuve que des petits cailloux naissent parfois des résultats colossaux!

Martin Lavertu

lespetitscailloux.com/

625, rang De la Montagne,

Saint-Paul-d'Abbotsford (Québec)

J0E 1A0, Canada

En partenariat avec Vaolo

Découvrez les produits les Petits Cailloux

On vous recommande