Exceptionnellement, l'infolettre SAQ Inspire ne sera pas envoyée cette semaine. Tous les points, rabais et l'échange des points en succursale demeurent en vigueur. En savoir plus.

Les achats en ligne sont de retour. Les inventaires en succursale seront visibles prochainement. En savoir plus.

Veuillez noter que des problèmes techniques causent actuellement des difficultés avec la mise à jour des inventaires en succursale.

Piémont avec la nebbia
Reportages

Portrait du Piémont

Située non loin de Turin, la région du Piémont est le royaume du nebbiolo, grand cépage rouge qui produit de superbes vins de garde. Mais il compte aussi toutes sortes d’autres trésors, tant pour le verre que pour l’assiette.

Date 14 octobre 2020

Situé au nord de l’Italie, le Piémont est mené par les célèbres appellations barolo et barbaresco, probablement les plus prestigieuses du pays. Cette vaste région toute en collines, véritable phare sur le plan qualitatif, occupe le septième rang au pays quant au volume de production de vins. Au total, elle compte une cinquantaine d’appellations et utilise une trentaine de cépages.

+Découvrez les vins du Piémont


Les cépages

Rouges

Le cépage roi du Piémont est sans contredit le nebbiolo, parfait pour la garde avec son acidité et sa structure tannique prononcées. On en tire les vins des appellations barolo et barbaresco, mais aussi d’excellentes cuvées (au prix souvent plus modéré) dans d’autres appellations: langhe, alba et gattinara, entre autres. La barbera, avec sa délicieuse saveur de cerise, a également une excellente réputation, et certains producteurs cherchent à montrer que ce cépage peut être aussi grand que le nebbiolo. On pense ensuite au dolcetto, généreux, rond en bouche, fait pour être bu jeune. Autres curiosités exquises: la pelaverga et le ruché (prononcer «ru-ké»), en vins tranquilles, et le brachetto-d’acqui, un mousseux rouge, cousin du lambrusco.

Blancs

Le principal cépage blanc du Piémont est le moscato (muscat), dont on tire les douces bulles de l’asti (spumante) et du moscato-d’asti, particulièrement délicieux au dessert. En blanc sec, le cortese (dont on fait les vins de l’appellation gavi) et l’arneis (mis en valeur par certains grands producteurs de barolo) se distinguent particulièrement. À découvrir également: la nascetta et le timorasso, deux blancs rares, énergiques et frais.


Et dans l’assiette?

La truffe – en particulier la truffe blanche – est l’objet d’un grand festival qui enflamme (et embaume) toute la région au mois de novembre. On la râpe en fins copeaux sur des plats tout simples, comme la battuta (tartare de bœuf avec huile d’olive, sel et poivre) ou les tajarin (pâtes aux œufs relevées de beurre), ou sur le risotto.

À signaler également, les raviolis (ou agnolottis) del plin, le plus souvent farcis d’un délicieux mélange de beurre, de sauge et de parmesan ou de viande braisée.


On vous recommande

La région du PiémontLa région du Piémont