Exceptionnellement, l'infolettre SAQ Inspire ne sera pas envoyée cette semaine. Tous les points, rabais et l'échange des points en succursale demeurent en vigueur. En savoir plus.

Les achats en ligne sont de retour. Les inventaires en succursale seront visibles prochainement. En savoir plus.

Veuillez noter que des problèmes techniques causent actuellement des difficultés avec la mise à jour des inventaires en succursale.

Dégustation de vin dans un vignoble
Dégustation et service

Dégustation du vin et état d’esprit

Déguster un vin, c’est plus que le porter à sa bouche. Il faut y mettre ses sens et son esprit, en réfléchissant et en méditant.

Date 14 octobre 2020

Le vin est matière à dégustation, mais il est aussi matière à réflexion et parfois, matière à méditation. On peut boire distraitement, mais on déguste certainement avec beaucoup plus d’acuité, si on réussit à se plonger dans un certain état d’esprit.

Il y a quelques années, Jean-Michel Pelletier, alors doctorant en psychologie clinique à l’UQTR, publiait un article intitulé « Méditer avec le vin », qui met en parallèle la dégustation du vin et le mindfulness.

Le mind quoi ?

Tel que l’explique M. Pelletier dans le document en question, le « mindfulness » est un principe emprunté à la méditation bouddhiste qui consiste en un «état de conscience qui émerge du fait de porter son attention de manière intentionnelle au moment présent, sans juger, sur l’expérience qui se déploie moment après moment.

Et, rassurez-vous, le mindfulness (qu’on appelle parfois la «pleine conscience» ou «conscience réfléchie», bien qu’on ne s’entende toujours pas sur une traduction française du terme) n’a rien d’une baliverne de psycho-pop. C’est un concept admis par la communauté scientifique et dont on discute, ici et là, dans les revues spécialisées.

L’originalité de la démarche académique de M. Pelletier tient du fait qu’il est le tout premier de sa discipline à émettre l’hypothèse que la dégustation du vin serait un moyen efficace d’entraîner et de développer l’aptitude psychologique de conscience réfléchie. À cet effet, il expose, dans son article, quatre critères qui contribueraient, selon lui, à augmenter l’intensité de perception lors d’expériences de dégustation.

 

On inspire profondément… les voici :

1­ – Fusion avec le produit

Il faut s’abandonner au produit, prendre le temps de s’en imprégner, et ce, sans préjugés initiaux. Une fusion charnelle? Il ne faut tout de même pas charrier. On fait plutôt référence à un exercice psychologique qui permet de ressentir entièrement les arômes, les textures; toutes les sensations.

2­ – Le moment présent

Carpe diem! Facile à dire, mais plus difficile à accomplir. Même si on sait tous de quoi il en retourne lorsqu’on parle de vivre le moment présent, il n’est pas toujours aisé de laisser ses préoccupations extérieures de côté. Pratiquer le mindfulness consiste à s’isoler dans l’expérience de dégustation, mais…

3­ – Flexibilité de la conscience

Puisque fixer le temps et ainsi vivre pleinement le moment s’avère souvent ardu, il faut demeurer conscient de la volatilité de notre attention, de la flexibilité de notre conscience. En admettant que notre attention vacille parfois et qu’elle se canalise à intermittence sur autre chose – les discussions de vos compères à la table par exemple –, la dégustation se repositionne alors comme une activité «normale» et non comme une expérience méditative.

4­ – Jugement du produit

Il faut être honnête et laisser les aprioris de côté. Que l’on connaisse bien le producteur, qu’on ait un faible pour tel cépage, qu’une appellation précise nous plaise particulièrement… oubliez les raccourcis et les catégories. Comme l’exprime M. Pelletier dans son article: «Le mindfulness implique davantage l’apprivoisement des caractéristiques du vin telles qu’elles sont ressenties dans l’immédiat, en l’absence de jugements positifs ou négatifs qui viendraient teinter l’expérience.»

La solution : déguster à l’aveugle!

Ah oui! Vous pouvez expirer maintenant…

On vous recommande

  • une coupe de vin rouge
    Tendances

    Top 20 des trouvailles vins de 2020

    Pour partir l'année du bon pied, nous vous avons préparé une liste regroupant nos vingt coups de cœur sélectionnés parmi quatre guides de vos chroniqueurs et chroniqueuses vin préférés. Des suggestions pour tous les goûts, tous les budgets et toutes les occasions!

    Lire la suite