Un climat au service des vins 

Seizième pays producteur de vin au monde, l’Autriche concentre son vignoble de 45 000 hectares dans la partie orientale du pays où ses frontières bordent la Slovaquie, la Hongrie et la Slovénie. Sa position géographique particulière est directement responsable de la qualité singulière de ses vins. Bien qu’elle se trouve sur le même degré de latitude que la Bourgogne, elle bénéficie de grandes différences de température alliant journées ensoleillées et nuits boréales fraîches. Une équation parfaite à la production de vins tonifiants, aromatiques et élégants. 

Une fraîcheur sur toutes les lèvres

L’originalité des vins autrichiens repose sans contredit sur ses variétés de cépages autochtones. Il n’en existe pas moins d’une quarantaine, qui donnent naissance à deux fois plus de blancs que de rouges. Difficile de trouver ailleurs une telle concentration de vins rafraîchissants. En tête de liste vient le grüner veltliner, qui continue de dominer la production nationale avec plus du tiers de l’embouteillage. Si son acidité et sa minéralité ont une certaine parenté avec le riesling, le grüner se distingue par des notes très typiques (et séduisantes) de poivre blanc. Les meilleurs ont un potentiel de garde exceptionnel qui se mesure en décennies plutôt qu’en années. Un enthousiasme de plus en plus marqué semble par ailleurs s’opérer autour du zweigelt et du blaufränkisch,  deux cépages accessibles, fringants et savoureux aux belles notes de fruits rouges et d’épices. Le surprenant saint-laurent est quant à lui apprécié pour son profil souple et bien fruité. De beaux trésors vinicoles qui sortent des sentiers battus, agréables à boire et à offrir.  

Une longueur d’avance sur les autres

Saviez-vous que… 

  • 16% de la production autrichienne est biologique? Il s’agit d’une des proportions les plus élevées dans le monde vinicole, plaçant l’Autriche à l’avant-plan dans ce segment, qu’elle souhaite d’ailleurs exploiter dans les prochaines années à l’instar de ce qui se fait pour les vins nature et de macération! 
  • Plus de 15% du vignoble autrichien est cultivé en biodynamie? Une démarche lancée par le philosophe autrichien Rudolf Steiner, père de ce mouvement. 
  • Plus de 15% de la superficie plantée détient une certification durable? La superficie restante est quant à elle cultivée selon les principes de la viticulture raisonnée, c’est-à-dire qu’elle incorpore des pratiques biologiques et tend vers une utilisation minimale de substances chimiques afin de respecter le plus possible l’environnement.
  • Les vins orange autrichiens ont la cote? Ils occupent la tête des ventes de la catégorie à la SAQ! 

Une qualité sans compromis sous la capsule

Facilement reconnaissable à ses couleurs rappelant le drapeau du pays, la capsule ajoute également le numéro d’exploitation du producteur, permettant d’identifier rapidement les Qualitätswein (vins de qualité). Depuis 20 ans, l’Autriche peut se targuer de posséder l’une des réglementations les plus strictes au monde. La Districtus Austriae Controllatus (DAC), équivalent des A.O.C. françaises, est une appellation d’origine légale identifiant l’une des 17 régions viticoles autrichiennes.  

Quels sont les accords possibles?

Avec leur fraîcheur bien sentie et leur caractère digeste, les vins autrichiens se distinguent tant à l’apéro pour réveiller les papilles, qu’à la table pour épouser une variété de plats. Des blancs mordants et savoureux qui savent pallier la friture d’un plat ou les aromates variés d’une cuisine asiatique, jusqu’aux rouges souples et polyvalents assurant une belle complémentarité avec viandes blanches, volailles et charcuteries, l’offre autrichienne a réponse à tout. 

En partenariat avec Austrian Wine